La KU Leuven va disposer du nouveau superordinateur Genius

24/04/18 à 14:34 - Mise à jour à 26/04/18 à 13:42

Source: Datanews

La KU Leuven va installer un nouveau superordinateur appelé Genius. L'université entend ainsi faire tourner de lourdes charges de travail au profit de l'intelligence artificielle (AI).

La KU Leuven va disposer du nouveau superordinateur Genius

Le superordinateur Genius de la KU Leuven. © HPE

Le superordinateur, alias le 'high performance computer' (HPC), a été construit par la KU Leuven elle-même, en collaboration avec Hewlett Packard Enterprise. L'objectif de cette installation est de faire tourner des charges de travail AI, qui nécessitent de vastes ensembles de données et donc une grande puissance IT.

Le superordinateur sera hébergé dans le Vlaams Supercomputing Centrum (VSC), où il sera accessible à des fins de recherche universitaire par les utilisateurs VSC du monde des entreprises. L'ordinateur sera utilisé pour la recherche et la modélisation moléculaire, la technique, la physique, la chimie, les sciences météorologiques, l'astronomie et la psychologie.

"On considère l'AI comme une nouvelle et puissante méthode pour la recherche scientifique, où le HPC jouera un rôle important. Ce nouveau système aidera sans nul doute nos chercheurs grâce à sa puissante section GPU", affirme Jan Ooghe, en charge des installations de recherche à la KUL, dans un communiqué de presse.

Genius repose sur des systèmes HPE Apollo k6000 et des serveurs HPE Gen10 et devrait fournir 600 téraflops de puissance de calcul, tout en supportant les accélérateurs NVIDIA Tesla P100 GPU. Il dispose de 28 téraoctets de mémoire et devrait avoir la même puissance de calcul que celle de 20.000 smartphones.

Avec ses 600 téraflops, Genius est en théorie un peu plus lent que l'autre superordinateur flamand, le BreNIAC, qui est utilisé depuis assez longtemps déjà à des fins d'analyse et d'extraction de données. Genius est cependant davantage spécialisé dans l'apprentissage profond.

En savoir plus sur:

Nos partenaires