La Justice sur la trace des auteurs de l'attaque de phishing contre des clients de grandes banques

23/11/12 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Source: Datanews

La Justice est sur les talons d'une bande surinamo-nigérienne qui cible les clients de grandes banques en recourant à des attaques dites de 'phishing' (hameçonnage). ING et BNP Paribas Fortis ont déjà déposé une plainte, et d'autres banques leur emboîteront sans doute le pas. Voilà ce qu'a annoncé la chaîne flamande vtm hier soir jeudi dans son journal TV.

La Justice sur la trace des auteurs de l'attaque de phishing contre des clients de grandes banques

La Justice est sur les talons d'une bande surinamo-nigérienne qui cible les clients de grandes banques en recourant à des attaques dites de 'phishing' (hameçonnage). ING et BNP Paribas Fortis ont déjà déposé une plainte, et d'autres banques leur emboîteront sans doute le pas. Voilà ce qu'a annoncé la chaîne flamande vtm hier soir jeudi dans son journal TV.

Ces escrocs surinamo-nigériens opéreraient au départ des Pays-Bas. Ils utilisent essentiellement le phishing, une forme de fraude internet, où les personnes sont guidées vers un site web bancaire factice qui ressemble étrangement au vrai site. Ces derniers mois, ils ont envoyé des centaines de milliers de courriels soi-disant en provenance des banques où les destinataires des mails sont clients.

Les clients concernés qui réagissent par téléphone à ce genre de courriel, ont au bout du fil une dame "serviable" qui tente ensuite de leur soutirer leur code bancaire pour pouvoir par après vider leur compte. Nombre de banques ont entre-temps déjà envoyé une mise en garde à leurs clients de ne jamais réagir à pareille requête.

La semaine dernière, le parquet fédéral annonçait que sûrement 130 Belges avaient déjà la victime de ces pratiques frauduleuses. Rien qu'en Flandre Occidentale, un demi-million d'euros aurait déjà été escroqué, mais le montant total de la fraude n'est pas encore connu. La plupart des clients seraient indemnisés.

"Des dizaines de dossiers" chez ING Les grandes banques ING et BNP Paribas Fortis ont déposé une plainte contre cette opération d'hameçonnage à grande échelle. Chez ING, il est entre-temps déjà question de dizaines de victimes, alors que BNP Paribas en aurait relevé que deux provisoirement.
"Nos dossiers concernent plusieurs arrondissements judiciaires, mais je peux déjà confirmer qu'une plainte a été déposée auprès du tribunal de première instance de Malines", déclare Liesbeth Van de Craen du service presse d'ING. "Nous ne révélons pas les chiffres exacts, mais chez nous, il est certainement question de plusieurs dizaines de dossiers."

BNP Paribas Fortis a, à l'entendre, également déposé une plainte. "Mais provisoirement, nous n'avons enregistré que deux cas de fraude. Notre plainte, nous l'avons introduite principalement parce que des clients vigilants nous ont informé avoir reçu des mails suspects", affirme Hilde Junius, porte-parole. "En collaborant avec la Justice, nous pouvons faire en sorte ce que ces sites web frauduleux soient rapidement fermés."

Source: Belga/MI

En savoir plus sur:

Nos partenaires