La hausse des coûts téléphoniques représente 17 pour cent du saut de l'index

27/01/12 à 13:14 - Mise à jour à 13:14

Source: Datanews

Les coûts téléphoniques d'un appareil fixe grimpent suite aux hausses de la TVA imposées par le gouvernement et sont responsables de pas moins de 17 pour cent du saut de l'index ce mois-ci. Voilà ce qu'affirme la fédération technologique Agoria dans un communiqué de presse.

La hausse des coûts téléphoniques représente 17 pour cent du saut de l'index

Les coûts téléphoniques d'un appareil fixe grimpent suite aux hausses de la TVA imposées par le gouvernement et sont responsables de pas moins de 17 pour cent du saut de l'index ce mois-ci. Voilà ce qu'affirme la fédération technologique Agoria dans un communiqué de presse. L'index grimpera en janvier de 3,65 pour cent, ce qui est beaucoup plus rapide que prévu. "C'est là la conséquence de la hausse des prix des produits pétroliers qui pèsent lourdement sur notre index, mais aussi des augmentations de TVA sur les frais de notaire et sur la télévision numérique", selon la fédération.

"Les coûts téléphoniques des appareils fixes augmentent aussi", ajoute Agoria. "Ces frais représentent pas moins de 17 pour cent de la hausse de l'index de ce mois. Le poids des frais de téléphone n'a même plus changé depuis 2004, malgré le fait que nous soyons entre-temps passés massivement au GSM ou aux lignes téléphoniques gratuites telles Skype."

"Notre pays a à présent besoin d'un ministre de la lutte contre l'inflation", explique Paul Soete, CEO d'Agoria. "Car vu la liaison des salaires à l'index, ce sont les entreprises qui paient cash l'inflation galopante, et ceci aux dépens de notre compétitivité et de nos emplois."

En savoir plus sur:

Nos partenaires