La guerre entre Nokia et Apple s'intensifie

30/12/09 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Nokia a déposé plainte auprès de l'International Trade Commission américaine pour violations de brevets par Apple. Si la plainte est jugée recevable, les iPhones pourraient ne plus pouvoir entrer sur le territoire américain.

Nokia a déposé plainte auprès de l'International Trade Commission américaine pour violations de brevets par Apple. Si la plainte est jugée recevable, les iPhones pourraient ne plus pouvoir entrer sur le territoire américain.

La guerre entre Nokia et Apple ne date toutefois pas d'hier. En octobre déjà, le fabricant de GSM finlandais avait intenté un procès contre Apple pour utilisation illégitime de brevets dans l'iPhone.

Au début du mois, Jobs et ses associés ont riposté en accusant à leur tour Nokia de violation de brevet. Nokia aurait en effet copié la technologie utilisée pour l'écran tactile de l'iPhone.

Comme si cela ne suffisait pas, Nokia franchit aujourd'hui une étape supplémentaire en accusant Apple d'atteinte à la propriété intellectuelle aux niveaux de l'interface utilisateur, de l'appareil photo et de la technologie d'antenne sur la quasi-totalité des appareils, donc aussi sur les iPods et Macs.

En outre, l'affaire est cette fois traitée devant l'International Trade Commision (ITC), l'organe semi-public américain qui contrôle le commerce équitable. L'ITC peut intervenir lorsqu'une entreprise souhaite importer des marchandises qui portent atteinte aux brevets ou droits d'auteur d'autres parties.

Les appareils d'Apple sont principalement fabriqués en Chine et devraient donc pouvoir s'inscrire sous la compétence de l'ITC.

Si la plainte de Nokia est traitée et si Nokia remporte la mise, les gadgets d'Apple ne pourront plus entrer aux États-Unis.

Ces dernières années, l'International Trade Commision a déjà donné deux fois raison à Nokia. Il s'agissait à l'époque de querelles de brevet menées avec Qualcomm et Interdigital.

Nos partenaires