La grande IBM et le 'petiot' NRB convolent dans le nuage

26/01/18 à 11:10 - Mise à jour à 11:24

Source: Datanews

L'intégrateur ICT wallon NRB conclut un partenariat avec IBM. Cette dernière verra s'affermir sa présence en Belgique, alors que le premier pourra compter sur la technologie d'un acteur mondial.

La grande IBM et le 'petiot' NRB convolent dans le nuage

© .

Data News a appris que les deux entreprises se sont mises d'accord sur une collaboration. Il ne s'agit pas ici d'un rachat ou d'une co-entreprise, mais bien d'un partenariat préféré ('preferred partnership') en matière d'infrastructures et de solutions dans le nuage. Voilà ce que prétendent plusieurs personnes au fait de l'accord.

"C'est un contrat de services, par lequel les deux firmes resteront entièrement indépendantes, et qui ne prévoit pas de décisions structurelles", apprend-on. NRB pourra proposer, en plus de ses services 'cloud' locaux dans son centre de données, également des solutions dans le nuage public grâce à IBM. Les technologies cognitives de cette dernière viendront aussi s'y ajouter. Bref: NRB pourra offrir à sa clientèle la puissance d'une multinationale.

Selon une source, IBM suivait de près NRB depuis assez longtemps, notamment en raison des clients mainframe de celle-ci. Il s'agit pourtant ici d'une collaboration sans la moindre obligation. "Nous resterons technologiquement agnostiques", y déclare-t-on. Les clients pour qui un nuage de Microsoft ou d'AWS, les deux poids lourds du marché, convient mieux, ne seront donc pas liés à IBM.

Mainframe

La grande IBM et le 'petiot' NRB convolent dans le nuage

© Reuters

Grâce à cet accord, NRB entend mieux desservir sa clientèle actuelle, à savoir d'une part des acteurs publics (locaux et fédéraux) et d'autre part de grandes entreprises en Belgique et à proximité dans les domaines de la finance & de l'assurance, des services publics, de l'industrie et des soins de santé notamment. L'objectif est que la collaboration soit effectivement mise en oeuvre d'ici le milieu de l'année.

Chez NRB, l'enthousiasme ne manque pas vis-à-vis des clients qui travaillent encore avec des mainframes. "NRB dispose de pas mal de clients qui comptent encore sur des solutions mainframe et grâce au support apporté par IBM, le transfert de technologies n'en sera que facilité."

NRB et IBM en chiffres

Le groupe NRB, dont le siège central se trouve à Herstal, est avec ses quelque deux mille collaborateurs, un important acteur ICT en Belgique, mais ne fait quand même pas le poids face à la grande IBM. Il propose entre autres des solutions en consultance, software, 'managed staffing' et 'cloud & infrastructure'. Le groupe comprend non seulement NRB même, mais aussi Xperthis (logiciels pour hôpitaux et dossiers électroniques des patients), Civadis (ICT pour les gouvernements wallon et bruxellois), Cevi et Logins (ICT pour des autorités locales flamandes) et Afelio, qui s'occupe d'applis web et mobiles.

La grande IBM et le 'petiot' NRB convolent dans le nuage

© Getty Images/iStockphoto

En 2016 (les chiffres annuels les plus récents), le groupe enregistra un chiffre d'affaires de 317 millions d'euros et clôtura cette année-là par le rachat de Trasys. Depuis le 1er octobre 2016, le groupe est dirigé par Pascal Laffineur. Cette même année et d'après les chiffres de Trendstop, IBM réalisa en Belgique un chiffre d'affaires de 542 millions d'euros avec un peu moins de 1.400 collaborateurs à temps plein.

NRB appartient pour 68 pour cent à l'assureur Ethias, qui est à son tour entre les mains des gouvernements flamand, wallon et fédéral (chacun 25 pour cent). Les vingt-cinq pour cent restants sont répartis entre des pouvoirs locaux.

Nos partenaires