La Gimv maintient un dividende malgré sa perte annuelle

26/05/09 à 09:30 - Mise à jour à 09:29

Source: Datanews

La société flamande d'investissements Gimv a au cours de l'exercice précédent essuyé une perte nette de 322,3 millions d'euros contre un bénéfice net de 161,4 millions d'euros l'année précédente.

La société flamande d'investissements Gimv a au cours de l'exercice précédent essuyé une perte nette de 322,3 millions d'euros contre un bénéfice net de 161,4 millions d'euros l'année précédente.

Ce recul est surtout dû à des moins-values non réalisées sur le portefeuille, mais n'empêche pas la Gimv de prévoir un dividende brut de 2,36 euros par action, peut-on lire sur un communiqué de presse. La perte nette est supérieure aux attentes des analystes (284,4 millions d'euros). Les moins-values non réalisées ont atteint un total de 333,3 millions d'euros et ont touché toutes les activités. En outre, une provision de 19,6 millions d'euros a été prélevée. Il n'empêche que des plus-values ont également été enregistrées pour un montant de 44,1 millions d'euros.

La perte d'exploitation s'est établie à 12,7 millions d'euros contre une perte d'exploitation de 9,4 millions d'euros lors du précédent exercice. Le résultat financier a plongé de 27,1 millions d'euros dans le rouge. Cela est entièrement imputable à la dépréciation de 36,3 millions d'euros touchant le portefeuille CDO dans lequel la Gimv a investi. La valeur comptable des CDO atteint à présent encore 1,3 million d'euros.

Fin mars, le portefeuille était évalué à 578,2 millions d'euros. Le cash-flow net était de 382,8 millions d'euros. L'encaisse, conjointement avec les moyens de tiers dans les fonds gérés par la Gimv, se traduit par une capacité d'investissement totale de quasiment 1 milliard d'euros.

Source: Belga

Nos partenaires