La Gimv injecte 2,5 millions d'euros dans Option

09/12/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Pour son augmentation de capital, l'entreprise technologique louvaniste Option recevra l'aide de la société flamande d'investissements, la Gimv. Cette dernière va injecter sous certaines conditions 2,5 millions d'euros dans l'entreprise de Jan Callewaert.

Pour son augmentation de capital, l'entreprise technologique louvaniste Option recevra l'aide de la société flamande d'investissements, la Gimv. Cette dernière va injecter sous certaines conditions 2,5 millions d'euros dans l'entreprise de Jan Callewaert.

La Gimv semble être charmée par "l'entreprise technologique au label de qualité", ce qui l'a amenée à décider de soutenir son nouveau modèle commercial, à savoir vendre des logiciels et des services en lieu et place de matériel.

Mardi encore, des rumeurs circulaient, selon lesquelles Option et la banque ING qui l'accompagne, avaient trouvé un investisseur. ING aurait refusé de lancer l'augmentation de capital sans la 'sécurité' d'un important investisseur. Option avait annoncé précédemment qu'elle voulait recueillir 20 millions d'euros via une augmentation de capital public et que la période d'inscription débuterait aux environs du ou le 7 décembre.

La Gimv s'engage pour 2,5 millions d'euros, si "tous les droits non exercés n'étaient pas cédés dans le privé", ce qui revient à dire si "l'augmentation de capital de 20 millions n'est pas complètement approuvée". Une condition supplémentaire est qu'Option réussisse à recueillir au moins 8,5 millions d'euros, à l'exclusion des 2,5 millions de la Gimv.

Le patron et actionnaire principal d'Option, Jan Callewaert, qui dispose de 17,34 pour cent du capital de l'entreprise, avait déjà expliqué qu'il approuvera de tout son poids l'augmentation de capital.

La Gimv avait déjà investi dans Option, mais n'en est actuellement pas actionnaire.

Nos partenaires