La gestion des données donne des cheveux blancs aux managers IT

25/04/07 à 00:00 - Mise à jour à 24/04/07 à 23:59

Source: Datanews

La perte de données cruciales pour l'entreprise et l'arrêt d'importants systèmes IT constituent les principaux risques que les managers IT doivent afffronter dans leur planning. Voilà ce qui ressort de l'étude réalisée par Freeform Dynamics à la demande de CA.

La quantité croissante des données qui doivent être stockées en différents endroits et dans divers systèmes et qui doivent pouvoir être restaurées le cas échéant provoque des migraines aux managers IT. Quasiment deux tiers des personnes interrogées répondent se faire du souci à propos de la gestion du stockage de données distribué. Un tiers environ n'a pas confiance dans le stockage décentralisé de l'information critique pour l'entreprise sur les serveurs, PC et appareils mobiles.L'étude révèle clairement un écart béant entre les risques que les managers envisagent et les actions qu'ils entreprennent pour les contrer. C'est ainsi que 86 pour cent affirment craindre que leur entreprise doive sérieusement pâtir de pertes de données cruciales. Plus de 30 pour cent n'appliquent cependant pas de stratégie SLA correcte en interne pour limiter ce risque de perte et pour fixer des durées de restauration acceptables."Pour connaître le risque encouru par une organisation, les managers IT doivent comprendre tant les exigences au niveau des services que l'impact potentiel de ces événements. Les managers qui n'ont pas cette vision, ne sont pas capables de concevoir et de gérer un stockage des données efficace", déclare Duncan Fisken, vice-président de la division Solutions Management EMEA chez CA. Les technologies de gestion de l'information sont encore et toujours peu utilisées. C'est ainsi que seuls 38 pour cent des participants à l'étude ont mis en oeuvre du logiciel d'archivage et de restauration de courriels et que quelque 30 pour cent ont recours à la gestion du flux de travail et des documents. Quasiment la moitié des entreprises interrogées n'utilisent pas ou peu ce type d'outils de gestion."La gestion des risques doit constituer le coeur même de toute stratégie afin de gérer et de protéger les données distribuées au sein d'une entreprise", déclare l'analyste Jon Collins de Freeform Dynamics. "Il existe un grand nombre de paramètres dont il faut tenir compte, en fonction du type et de l'emplacement des données. La protection des données peut être un cauchemar si elle n'est pas abordée de manière univoque."

Nos partenaires