La gestion de l'IT de NIBC Direct confiée en partie à Cegeka

05/03/12 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Datanews

La banque néerlandaise NIBC a confié la gestion de l'infrastructure IT sous-jacente à l'application de 'core banking' de son service d'épargne internet NIBC Direct à l'entreprise de services IT Cegeka de Hasselt. Au Benelux, Cegeka se chargera du logement et de l'hébergement de l'infrastructure dans un local séparé de son centre de données, ainsi que de la continuité de l'environnement technique de l'application de 'core banking' de NIBC Direct, selon Paul Cornelisse, directeur de Cegeka Outsourcing. Il s'agit de Thaler de Callataÿ & Wouters (récemment rachetée par Sopra). La gestion technique de l'application et de l'infrastructure sous-jacente se faisait en interne chez NIBC jusqu'à la conclusion du présent accord. En externalisant ces tâches à Cegeka, le service IT de NIBC pourra se focaliser sur son coeur de métier.

La gestion de l'IT de NIBC Direct confiée en partie à Cegeka

La banque néerlandaise NIBC a confié la gestion de l'infrastructure IT sous-jacente à l'application de 'core banking' de son service d'épargne internet NIBC Direct à l'entreprise de services IT Cegeka de Hasselt.

Au Benelux, Cegeka se chargera du logement et de l'hébergement de l'infrastructure dans un local séparé de son centre de données, ainsi que de la continuité de l'environnement technique de l'application de 'core banking' de NIBC Direct, selon Paul Cornelisse, directeur de Cegeka Outsourcing. Il s'agit de Thaler de Callataÿ & Wouters (récemment rachetée par Sopra). La gestion technique de l'application et de l'infrastructure sous-jacente se faisait en interne chez NIBC jusqu'à la conclusion du présent accord. En externalisant ces tâches à Cegeka, le service IT de NIBC pourra se focaliser sur son coeur de métier.

NIBC a attribué ce contrat pour 3 ans avec un prolongement possible de 2 années supplémentaires. La valeur du contrat n'a pas été communiquée, mais est 'significative', selon Cegeka. "Nous étions suffisamment grands pour pouvoir fournir les fonctionnalités demandées et en même temps suffisamment petits pour pouvoir assister NIBC de tout près", explique Cornelisse. "Vous remarquerez que nous commençons tout doucement à nous imposer en tant que fournisseur IT de ce 'Tier 2' du secteur financier, comme nous l'avons fait aussi dans un passé récent chez Argenta ou Delta Lloyd. Mais c'est la première fois que nous allons effectuer réellement de la gestion d'applications."

Cornelisse explique ce succès par les investissements que l'entreprise a consentis en matière de mise en conformité ('compliancy') et de sécurité. "Et l'ouverture de notre tout nouveau centre de données a à coup sûr joué aussi un rôle." Selon lui, Cegeka négocierait encore avec 2 grandes institutions financières au moins, ce qui devrait produire des résultats au cours du prochain semestre.

Ce projet met fin à la grande transition en Belgique et aux Pays-Bas. Place à présent à la phase de gestion sur base de SLA.

En savoir plus sur:

Nos partenaires