La fraude sur internet a coûté en moyenne 6.031 euros aux victimes en 2009

05/07/10 à 10:43 - Mise à jour à 10:43

Source: Datanews

La fraude sur internet a coûté en moyenne 6.031 euros aux victimes en 2009

La fraude sur internet a coûté en moyenne 6.031 euros aux victimes en 2009

Les victimes de la fraude sur internet ont perdu en 2009 en moyenne 6.031 euros. Voilà ce qui ressort du rapport annuel élaboré par la direction de la lutte contre la criminalité économique et financière (DJF) de la police judiciaire fédérale.

Après trois années de recul, la fraude sur internet a de nouveau connu une forte hausse: en 2009, la DJF a en effet constaté une augmentation de pas moins de 140 pour cent. L'ensemble des cas de fraude a représenté des dommages pour un montant de 25.800.000 euros. Comme seule une petite partie de la fraude est connue, les dommages pourraient, selon la DJF, atteindre 68 millions d'euros. La principale victime a été un Belge qui a été tenté d'investir 600.000 euros dans des dérivés oléagineux non existants. "Cet énorme montant accroît nettement le montant moyen des dommages", déclare Johan Denolf, directeur de la DJF.

La direction met en garde contre deux nouvelles formes de fraude sur internet: les petites annonces frauduleuses concernant des voitures d'occasion et ce qu'on appelle en jargon le 'whaling', consistant à pirater le code de réseau social de quelqu'un ayant beaucoup de contacts et qui se trouve souvent à l'étranger. Ensuite, un message d'urgence est lancé à son nom pour demander de l'argent.

La Federal Computer Crime Unit (FCCU), qui fait partie de la DJF, a en 2009 encore mis fin à quatorze serveurs de botnets. Il s'agit de serveurs qui envoient massivement des maliciels (malware) vers des ordinateurs privés, afin que ceux-ci puissent à leur tour entrer dans la danse en vue de paralyser d'autres serveurs ou réseaux d'entreprises par exemple.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires