La fraude à la carte bancaire de nouveau en hausse

26/02/14 à 13:58 - Mise à jour à 13:58

Source: Datanews

La fraude à la carte bancaire et de crédit est repartie à la hausse en 2012 en Europe, principalement suite à un plus grand nombre d'achats sur internet. Voilà ce qui ressort d'un rapport de la Banque Centrale Européenne (BCE).

La fraude à la carte bancaire de nouveau en hausse

© Belga

L'étude porte sur les pays qui font partie du SEPA, soit les 27 états membres de l'UE, plus l'Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège et la Suisse.

"La fraude à la carte bancaire au sein du SEPA a crû en 2012 et ce, pour la première fois depuis 2008", fait observer la BCE.

Le rapport chiffre le montant de la fraude à 1,33 milliard d'euros, ce qui représente une hausse de 14,8 pour cent par rapport à 2011. Ce résultat représente cependant un recul de 9,3 pour cent en comparaison avec 2008, lorsque la valeur des transactions frauduleuses avait connu une augmentation de 17 pour cent.

Sur le nombre total des transactions (pour une valeur de 3.500 milliards d'euros), la portion frauduleuse a été de 0,038 pour cent en 2012, contre 0,036 pour cent en 2011 et le pic de 0,050 pour cent en 2009, selon la BCE. Pour chaque montant de 2.635 euros payé avec une carte bancaire, 1 euro a été perdu pour des raisons frauduleuses.

Avec 0,026 pour cent de transactions frauduleuses en 2012, la Belgique fait mieux que la moyenne. Les plus importantes pertes dues à la fraude ont été enregistrées en France (0,065 pour cent), en Grande-Bretagne (0,061 pour cent) et au Luxembourg (0,058 pour cent). C'est la Hongrie et la Roumanie (toutes deux 0,004 pour cent) qui obtiennent le meilleur score.

Quasiment 60 pour cent des escroqueries à la carte bancaire en 2012 concernaient les virements postaux, les paiements par téléphone ou via internet. C'est surtout la fraude via les achats en ligne qui a connu une hausse étonnante (+21 pour cent par rapport à 2011). (Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires