La France et l'Allemagne introduiront bientôt des propositions en vue de réglementer le bitcoin

19/01/18 à 14:19 - Mise à jour à 14:19

La France et l'Allemagne lanceront lors du sommet G20 en mars des propositions communes destinées à réglementer les crypto-monnaies telles le bitcoin.

La France et l'Allemagne introduiront bientôt des propositions en vue de réglementer le bitcoin

© AFP

Le ministre français des finances Bruno Le Maire et le ministre et chef de cabinet allemand Peter Altmaier vont réfléchir conjointement à la façon d'exercer un meilleur contrôle sur le bitcoin. Voilà ce qu'ils ont déclaré lors de leur rencontre hier jeudi à Bercy.

"Nous allons effectuer une analyse conjointe des risques liés au bitcoin, préparer des propositions de réglementation et les présenter aux autres pays du G20 lors de notre prochaine réunion en Argentine", a expliqué Le Maire à propos de la collaboration franco-allemande. "Nous avons une responsabilité à l'égard de nos citoyens. Voilà pourquoi nous voulons leur expliquer les risques en la matière et les réduire", a ajouté Altmaier.

On ne sait pas encore de quelles propositions il s'agira exactement. En raison du caractère anonyme du bitcoin, il est en effet malaisé de le réglementer. Une possibilité, ce serait que les règles s'appliquent aux plates-formes d'échanges sur lesquelles les monnaies virtuelles sont négociées (à l'instar de la réglementation qui existe pour les banques). Autre possibilité: la réglementation des ICO ou 'Initial Coin Offerings' (les variantes virtuelles des IPO ou Initial Public Offerings).

L'année dernière, la Chine avait interdit les ICO et entend fermer les hangars d'ordinateurs consommant énormément de courant pour produire les bitcoins. La Corée du Sud, un pays où les monnaies virtuelles sont incroyablement populaires, a elle aussi annoncé une réglementation plus tôt cette année. Ensuite, on observa un net recul de la valeur du bitcoin, qui passa même sous la barre des 10.000 dollars, mais entre-temps, il a remonté la pente. Les autres crypto-monnaies ont suivi le même mouvement.

Nos partenaires