La France entend suivre l'exemple ODF belge

06/10/06 à 00:00 - Mise à jour à 05/10/06 à 23:59

Source: Datanews

Les autorités françaises veulent imposer l'Open Document Format (ODF) à leurs institutions. Voilà ce qui ressort d'un rapport élaboré à la demande du premier ministre français, Dominique de Villepin. La France emboîte ainsi le pas à la Belgique.

Selon le rapport 'On equal terms', le gouvernement français doit sortir toutes ses publications en ODF. Pour cela, il faut mettre au point une loi qui oblige les départements français à agir dans ce sens. Cela favorisera le développement de logiciels qui supportent l'ODF, déclare Bernard Carayon, parlementaire du Tarn, à l'origine du rapport. Et Carayon d'ajouter que cela se traduira par des opportunités pour les entreprises françaises et européennes.L'an dernier, De Villepin avait demandé la réalisation d'une étude qui a à présent abouti à ce rapport. Ce dernier, qui aborde davantage de sujets que la seule utilisation de l'ODF, a déjà été présenté le mois dernier au premier ministre, mais n'a été rendu officiel que maintenant.Dans son rapport, Carayon affirme encore que le gouvernement français doit inciter ses partenaires de l'UE à utiliser également l'ODF - un standard ISO - pour l'échange de documents au niveau européen. L'UE devrait créer une instance en vue d'assurer l'indépendance technologique de l'Europe.Enfin, le rapport conseille de mettre sur pied un centre de recherches en matière de sécurité des logiciels 'open source'. Ce centre devrait lui-même développer un système d'échange d'informations sur les meilleures pratiques quant à l'utilisation des logiciels 'open source'.La France suit ainsi l'exemple de notre pays, où les pouvoirs publics doivent entièrement adopter l'ODF d'ici 2008. Microsoft s'est vu contrainte de réagir et a fourni, début juillet, [un plug-in ODF capable de convertir les documents Office en ODF. ]

Nos partenaires