La force IT de l'Europe réside dans les petits pays

10/09/10 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Datanews

En termes de position concurrentielle en informatique, les grands pays européens sont distancés par leurs voisins plus petits.

La force IT de l'Europe réside dans les petits pays

En termes de position concurrentielle en informatique, les grands pays européens sont distancés par leurs voisins plus petits.

Telle est la conclusion d'une étude du Fraunhofer-Institut allemand pour le compte de Software AG. L'enquête a comparé la capacité concurrentielle IT de 25 pays européens, plus les Etats-Unis et le Japon. Sur la base de données existantes d'Eurostat notamment, des critères ont été définis comme l'emploi, le volume de R&D ou la pénétration du haut débit, après quoi un classement a été établi.

Il en ressort que les grands pays, comme la Grande-Bretagne (6e), l'Allemagne (10e) ou la France (12e) sont à la traîne. Le Danemark, l'Irlande et les USA forment le top 3. La Belgique obtient elle une belle 9e place. Les points forts de notre pays sont surtout les "conditions périphériques pour le secteur du logiciel" (e.a. la présence de capital-risque ou de financement public) et les "conditions périphériques générales" (notamment le délai pour créer une société et l'e-gouvernement). De même, notre pays se comporte bien en innovation et R&D. Au passif, l'économie du pays (exportations, productivité, etc.). Les pays est-européens se situent en bas de classement.

Pour Fraunhofer et Software AG, l'étude est aussi l'occasion d'épingler les différences entre les secteurs IT en Europe et aux USA. Ainsi, le chiffre d'affaires des 100 plus gros éditeurs européens de logiciels n'atteint même pas celui de Microsoft. Les auteurs plaident dès lors pour la création de grands clusters IT européens, le lancement de plans d'investissements publics ambitieux et la promotion de l'ICT dans les PME.

En savoir plus sur:

Nos partenaires