La Flandre, paradis des business angels

09/01/14 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Datanews

La Flandre n'a jamais compté autant de 'business angels' qu'aujourd'hui. Le Business Angel Network (BAN) atteint en effet un pic, ce qui se traduit par la mise à disposition de davantage d'argent.

La Flandre, paradis des business angels

La Flandre n'a jamais compté autant de 'business angels' qu'aujourd'hui. Le Business Angel Network (BAN) atteint en effet un pic, ce qui se traduit par la mise à disposition de davantage d'argent. Le nombre de business angels membres du BAN a grimpé l'année dernière à 225, soit dix pour cent de plus que l'année précédente. Le montant qu'ils investissent, croît lui aussi. Il y a quelques années, les montants investis tournaient autour de cent mille euros, alors qu'ils sont aujourd'hui de cent cinquante mille euros.

Ces chiffres émanent de BAN Vlaanderen et ont pu être consultés par le journal De Tijd. Ils ne comprennent évidemment pas tous les business angels existants, mais donnent néanmoins une bonne indication de la situation.

En 2013, le BAN a sélectionné 91 starters pour une présentation de leur startup. Cela s'est traduit par 24 investissements. En tout, 5,4 millions d'euros ont ainsi été injectés. Une tendance en la matière, c'est que les business angels amènent assez souvent conjointement leur capital. Cela permet aux starters de récolter directement davantage de capital et donc aussi de pouvoir cibler une percée à l'étranger.

En savoir plus sur:

Nos partenaires