La Flandre attend "plus tard cette année" une adjudication de la part de Tesla

22/02/17 à 11:01 - Mise à jour à 11:26

Source: Belga

La Flandre figure sur la mini-liste des régions européennes qui peuvent s'attendre "ultérieurement cette année encore" de la part du constructeur automobile Tesla à une adjudication portant sur la construction d'une nouvelle usine.

La Flandre attend "plus tard cette année" une adjudication de la part de Tesla

© Reuters

Voilà ce qui ressort de la plus récente concertation entre Tesla et Flanders Investment and Trade (FIT), selon le ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA), suite à des questions posées par le parlementaire flamand Karim Van Overmeire (lui aussi N-VA). La concurrence s'avère cependant "énorme".

Lors d'une visite en Flandre en septembre 2015, le directeur de Tesla, Elon Musk, avait déclaré qu'il n'excluait pas à terme l'installation dans le nord du pays d'un site de production de voitures électriques ou de batteries. "La Flandre se trouve à coup sûr dans le top 5 des emplacements potentiels en Europe", avait-il encore ajouté.

Depuis lors, aucun autre détail n'avait filtré. FIT continua cependant de rester en contact et a finalement appris que Tesla enverra plus tard cette année une soumission à plusieurs régions d'Europe figurant sur sa mini-liste. "La bonne nouvelle, c'est que la Flandre en fait partie, mais le fait est qu'il y aura irrémédiablement surenchère entre les différentes régions", conclut Bourgeois.

Tout faire

En réaction à l'adjudication que Tesla enverra, la Flandre fera tout ce qu'elle peut pour avoir effectivement une chance de l'emporter. Les régions concurrentes désireuses d'attirer la nouvelle usine de Tesla sont toutes "de première valeur", selon Bourgeois. Ces concurrents sont entre autres l'Espagne, la Tchéquie, les Pays-Bas, l'Allemagne et l'Autriche.

En préliminaire à la visite qui eut lieu en 2015, FIT avait déjà préparé un 'bidbook' (dossier de candidature) reprenant tous les atouts offerts par la Flandre, comme par exemple la présence de personnel bien formé et sa position centrale. La région a depuis lors poursuivi sur sa lancée en se focalisant notamment sur la technologie des batteries et sur le recyclage.

"D'intéressantes synergies possibles sur le plan de la recherche et du développement (R&D) ont été entre-temps examinées en toute discrétion avec plusieurs partenaires", explique Bourgeois, sans vouloir en dire beaucoup plus. "La discrétion surtout est une condition absolue, imposée par Tesla elle-même, pour pouvoir négocier. Durant les récentes rencontres entre les experts en énergie de Tesla et des acteurs flamands, la mise en oeuvre d'une éventuelle collaboration R&D en Europe a été examinée de près."

Nos partenaires