La fin des tarifs d'itinérance plus proche encore

13/12/16 à 11:50 - Mise à jour à 11:50

Source: Datanews

La suppression des tarifs d'itinérance (roaming) pour l'utilisation des téléphones mobiles et des ordinateurs portables à l'étranger se rapproche encore. Les pays membres de l'Union européenne ont en effet approuvé une série de mesures complémentaires, qui devraient mener à bien tout le processus.

La fin des tarifs d'itinérance plus proche encore

© iStock

L'Union européenne entend d'ici la mi-juin 2017 mettre fin aux coûts que les opérateurs se facturent mutuellement pour des appels, SMS ou la navigation sur le net à partir d'un autre état membre. La condition est que le consommateur possède "un lien stable" avec le pays où sa carte SIM a été émise. La Commission veut ainsi éviter que l'on recherche un tarif-plancher dans un autre pays pour en profiter dans le pays de résidence.

Les états membres ont à présent approuvé une série de mesures complémentaires que la Commission avait présentées la semaine dernière. C'est ainsi que les opérateurs pourront faire en sorte de contrôler les abus possibles, mais ces mesures prévoient aussi des périodes d'observation destinées à protéger le consommateur contre les contrôles par trop indiscrets ou contre de multiples demandes d'informations. En même temps, la Commission prévoit des garanties supplémentaires en vue de maintenir attractifs les tarifs nationaux les plus avantageux.

Mais tout n'est pas réglé pour autant. Le Parlement européen et les états membres entament cette semaine des négociations sur les prix de gros que les opérateurs se facturent, lorsqu'un client de l'un utilise le réseau d'un autre à l'étranger. Ce dossier est qualifié par la Commission "de dernière étape" d'une campagne qui aura duré une décennie en tout. (Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires