La fin de l'écran LCD sur l'iPhone semble en vue

29/05/18 à 14:29 - Mise à jour à 14:29

Les fabricants d'écrans LCD voient le cours de leurs actions descendre en flèche, après qu'une revue IT sud-coréenne ait annoncé qu'Apple envisage dès 2019 d'équiper ses nouveaux iPhone d'un écran OLED.

La fin de l'écran LCD sur l'iPhone semble en vue

© AFP

L'écran OLED offre comme avantage de reproduire des couleurs plus nettes et un meilleur contraste, sans compter qu'ils s'avèrent plus flexibles, ce qui permet même de prévoir des écrans pliables. Il est certes nettement plus coûteux que le modèle LCD, mais Samsung, Huawei, HTC, Google et OnePlus notamment l'utilisent pourtant depuis quelques années déjà dans leurs smartphones haut de gamme. Apple est elle restée quelque peu sur la réserve, puisque seul l'iPhone X dispose actuellement d'un écran OLED, mais les choses pourraient changer, semble-t-il.

L'on s'attend en effet à ce qu'Apple lance en septembre trois nouveaux iPhone, dont deux utiliseraient la technologie OLED et le troisième - le plus abordable - encore et toujours un écran LCD. Et à partir de 2019, plus aucun nouvel iPhone ne serait équipé de l'écran LCD. Voilà ce qu'a annoncé hier la revue IT sud-coréenne Electronic Times sur base de témoignages d'initiés.

Cette nouvelle a directement provoqué un recul du cours des actions des principaux fournisseurs d'écrans LCD pour iPhone. C'est ainsi que l'action de Japan Display, qui éprouve des difficultés à migrer vers l'OLED, a régressé de 21 pour cent. Quant à Sharp, dont le directeur avait prévu, il y a deux ans déjà, qu'Apple ferait le pas vers l'OLED, elle a vu le cours de son action fléchir de 4,3 pour cent.

Dépendante de Samsung?

Si Apple migre effectivement vers l'OLED pour tous ses iPhone, elle devra en faire produire un nombre incroyablement élevé. Cela pourrait être une bonne nouvelle pour Samsung, pionnière depuis des années déjà dans le domaine des écrans OLED. L'entreprise sud-coréenne a par exemple déjà fourni le panneau OLED pour l'iPhone X. La migration définitive pourrait de ce fait encore amplifier la dépendance d'Apple de son concurrent. Le deuxième producteur d'écrans OLED, LG Display sud-coréen lui aussi, éprouve en effet des difficultés à accroître sa capacité de fabrication. LG a toutefois enregistré une croissance de 6 pour cent du cours de son action.

On ne sait pas encore clairement qui va produire les écrans OLED pour Apple. Cette dernière n'a elle-même pas encore fait de commentaires officiels à ce propos, ce qui fait que rien n'est sûr pour l'instant. Précédemment déjà, une rumeur avait circulé à propos du fait qu'Apple préparerait le 'microLED', une nouvelle technologie d'écran utilisant moins d'énergie que le LCD et l'OLED.

En savoir plus sur:

Nos partenaires