La filiale d'Infrabel Syntigo en difficulté financière

15/12/14 à 13:33 - Mise à jour à 13:33

Source: Datanews

Syntigo, une filiale IT du gestionnaire du réseau Infrabel, connaît des difficultés financières. La société mère a refusé une demande de recapitalisation et veut liquider l'entreprise à long terme. L'intention de restructuration a été communiquée vendredi aux 260 travailleurs au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire, a indiqué Syntigo.

La filiale d'Infrabel Syntigo en difficulté financière

© Belga

La composante B-Telecom, qui s'occupe de la commercialisation de la fibre optique et des services de communication, constitue le plus gros problème. Elle est "structurellement déficitaire" depuis des années et "met en danger la survie de Syntigo", précise le communiqué. L'entreprise IT a demandé à Infrabel une recapitalisation de 33 millions d'euros mais le gestionnaire du réseau l'a refusée parce qu'il veut se concentrer sur ses missions principales. Infrabel a communiqué son intention de liquider Syntigo à long terme, mais "a demandé à la direction d'explorer toutes les pistes pour assurer la continuité des activités tout en préservant l'emploi", indique-t-il. "Dans le contexte actuel, nous n'avons pas d'autre choix que de procéder à une restructuration approfondie", a confirmé dans un communiqué le patron de Syntigo Eric Mercier. "Nous nous assoirons autour de la table avec les représentants du personnel pour étudier ensemble les meilleures pistes afin de d'assurer l'avenir des activités de Syntigo." La première phase de la loi-Renault a commencé. Le nombre d'emplois menacés et les pistes envisagées n'ont pas été précisés. (Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires