La filiale Benelux de Capgemini en recul le plus net

18/02/11 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Datanews

Mais le Benelux reste quand même la zone la plus rentable de ...

La filiale Benelux de Capgemini en recul le plus net

Mais le Benelux reste quand même la zone la plus rentable de l'entreprise de services ICT.

Ces deux dernières années, Capgemini Benelux a subi les effets d'une forte crise, comme le mentionne le fournisseur de services dans son rapport annuel 2010 que notre revue soeur Computable a pu consulter. "Il en est résulte que cette zone a connu le plus net recul annuel de l'ensemble du groupe." Au Benelux, le chiffre d'affaires est resté supérieur à 1,3 milliard d'euros. Au niveau du groupe, le chiffre d'affaires a crû de 3,9 pour cent et le bénéfice net de plus de 57 pour cent.

Alors que le chiffre d'affaires a régressé de 6 pour cent au Benelux, il a augmenté sensiblement dans la plupart des autres régions. C'est ainsi que le chiffre d'affaires a crû de 3,2 pour cent en Grande-Bretagne et en Irlande, de 11,3 pour cent en Scandinavie et même de 38 pour cent en Europe du sud et en Amérique latine. Quant aux activités françaises, elles ont généré 0,9 pour cent de chiffre d'affaires en moins.

Le Benelux reste cependant la zone la plus rentable du groupe. En 2010, le bénéfice brut ('operating margin': la différence entre le chiffre d'affaires et les coûts d'exploitation) s'est établi à 127 millions d'euros, en hausse de 9,7 pour cent par rapport à 2009. Les autres zones enregistrent également une hausse de leur bénéfice, ce qui entraîne une croissance de 6,8 pour cent du bénéfice brut au niveau du groupe. Le bénéfice net a même grimpé de 57,3 pour cent à 280 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires de la principale division de Capgemini, Technology Services, a crû d'1,6 pour cent. La division Outsourcing Services, qui représente quelque 36 pour cent du chiffre d'affaires du groupe, a vu pour sa part son chiffre d'affaires reculer de 3,2 pour cent.

Le plus grand recul a cependant été enregistré par la division Consulting Services. Les activités de consultance ont en effet vu leur chiffre d'affaires se réduire de pas moins de 7,5 pour cent. Sogeti, la quatrième division du groupe ('Capgemini Local Professional Services') a, elle, connu une diminution de 0,3 pour cent de son chiffre d'affaires.

En collaboration avec Computable

En savoir plus sur:

Nos partenaires