La filiale belge de Packard Bell démantelée

30/01/12 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

Source: Datanews

Acer a démantelé les filiales belge et néerlandaise de Packard Bell. La marque continue cependant d'exister et est désormais entièrement intégrée à 'Acer Group Benelux'.

La filiale belge de Packard Bell démantelée

Acer a démantelé les filiales belge et néerlandaise de Packard Bell. La marque continue cependant d'exister et est désormais entièrement intégrée à 'Acer Group Benelux'.

Acer a connu une année difficile. Il y eut d'abord l'énorme surplus de PC chez les distributeurs suite à une erreur de management en matière de stocks, ce qui engendra une restructuration. Puis, l'on a eu droit au départ du CEO Gianfranco Lanci, ce qui entraîna le licenciement de nombreux membres de la haute direction. Et comme si cela ne suffisait pas, Acer sembla aussi souffrir dans notre pays de la concurrence interne de l'entreprise Packard Bell rachetée en 2007.

Pour mettre fin à cette cannibalisation, Acer a adapté la structure de ses filiales au Benelux. "Nous disposons à présent d'une seule organisation (Acer Group Benelux) et formons une équipe unique", explique Marc Pauly, country manager. "Malheureusement, cela a eu comme conséquence que j'ai été forcé de supprimer un certain nombre de doubles emplois", poursuit-il.

Concrètement, cela signifie que dans notre pays, 8 des 12 membres du personnel de Packard Bell ont dû s'en aller, y compris l'ex-country manager Ralph Van Lysebeth. Fin mars, la filiale belge située à Vilvorde sera définitivement fermée. L'entité juridique sera dissoute fin juin. La marque continuera toutefois d'exister, mais ne sera plus utilisée que pour la gamme des produits de base. Cette année, Acer entend avant tout redevenir rentable. Elle envisage de lancer aussi dans notre pays une nouvelle offensive en vue de conquérir le marché des PME.

En savoir plus sur:

Nos partenaires