La fibre optique dans chaque nouvelle construction

30/09/09 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Un accès au câble à fibre optique dans toute nouvelle habitation et un ordinateur portable à disposition de tout écolier à partir de six ans. Ce sont là deux points fondamentaux du nouveau plan d'action 'La Belgique, coeur numérique de l'Europe. 2010-2015' du ministre Vincent Van Quickenborne.

Un accès au câble à fibre optique dans toute nouvelle habitation et un ordinateur portable à disposition de tout écolier à partir de six ans. Ce sont là deux points fondamentaux du nouveau plan d'action 'La Belgique, coeur numérique de l'Europe. 2010-2015' du ministre Vincent Van Quickenborne.

Aujourd'hui, 70 pour cent des ménages belges disposent d'un ordinateur. 64 pour cent des familles ont ainsi accès à internet. C'est 4 pour cent de plus qu'en 2007 et 10 pour cent de plus qu'en 2006. L'écart nous séparant d'autres pays comme l'Allemagne et les Pays-Bas, diminue certes, mais cela n'empêche pas le ministre de l'entreprise et de la simplification, Van Quickenborne (Open Vld), de mettre la barre encore plus haut. "La Belgique est devenue un acteur de moyenne importance en Europe, mais nous ne voulons pas en rester là."

L'un des 30 points du plan du ministre consiste à connecter 90 pour cent des ménages au haut débit (contre 64 pour cent actuellement) d'ici 2015. Van Quickenborne souhaite que chaque nouvelle construction puisse accueillir la fibre optique. L'initiative du déploiement de ce qu'on appelle la Fiber-to-the-home (FTTH) pourrait, selon lui, être confiée à des investisseurs privés, même si à ce propos, il doit encore en débattre avec les différents opérateurs télécoms.

L'utilisation de l'internet mobile doit encore croître, selon Quickie. "A l'horizon 2015, la moitié des Belges devraient pouvoir accéder à la navigation mobile contre 9 pour cent seulement aujourd'hui", a-t-il déclaré, hier, à la conférence de presse. "La moitié des factures doivent être envoyées par voie électronique contre 1 pour cent seulement pour l'instant. Et un employé sur trois devrait pouvoir télé-travailler régulièrement contre 18 pour cent actuellement."

En outre, un écolier sur deux devrait disposer d'un ordinateur. Pour le financement de cette action, il compte sur le secteur privé. 15 CEO et CIO (Microsoft, KBC, Tessenderlo Chemie, Google, Telenet, BASE, Agoria, Beltug, Cisco,...) ont signé ce mardi le plan en signe de bonne volonté.

Van Quickenborne attend beaucoup de ce qu'on appelle les réseaux de la prochaine génération: la fibre optique pour les connexions internet fixes et la technologie LTE pour la téléphonie mobile. Les licences LTE (ou 4G) seront adjugées, après que le quatrième acteur GSM soit connu dans notre pays. Cela pourrait se faire avant la fin de l'année encore ou au plus tard début 2010.

Pour le financement, le ministre est convaincu que les budgets existants suffiront: "Certaines choses, comme équiper les écoles d'ordinateurs, coûteront de l'argent. Mais d'autres, comme l'adjudication des licences 4G, en rapporteront."

Il n'y a provisoirement pas encore de plan plus concret. Au niveau du retour sur investissement pour les éventuels financiers, le ministre n'a pas complètement exclu des formes limitées de publicité ou de promotion (p. ex. sur les nouvelles classes d'ordinateurs).

Nos partenaires