La Fédération Wallonie-Bruxelles va dévoiler sa Banque Carrefour

23/11/11 à 16:44 - Mise à jour à 16:44

Source: Datanews

La Fédération Wallonie-Bruxelles va dévoiler sa Banque Carrefour.

La Fédération Wallonie-Bruxelles va dévoiler sa Banque Carrefour

On devrait en savoir plus ce jeudi 23 novembre sur le projet de Banque Carrefour 'francophone' annoncé en toute discrétion en mars dernier. Un projet hautement politique.

La Fédération Wallonie-Bruxelles (ou l'ex-Communauté française si vous préférez) va tenir demain un point presse sur le volet "simplification administrative" du Plan Marshall.

Il y sera question de la Banque Carrefour francophone, un projet d'ampleur qui vise à créer une base de données de sources authentiques censée faciliter la vie des citoyens et entreprises francophones.

L'objectif est notamment de diminuer les charges administratives en évitant de redemander aux usagers des informations déjà disponibles dans d'autres administrations, régionales comme fédérales.

Un des points-clés sera évidemment l'intégration de cette Banque Carrefour 'interfrancophone' avec les référents fédéraux que sont la Banque Carrefour de la sécurité sociale ou la Banque Carrefour des entreprises.

Un projet politique

Dans un avis remis au gouvernement wallon fin septembre, le Conseil Economique et Social de la Région wallonne, un organisme paritaire (patrons-syndicats), a souligné le sens du projet d'un point de vue administratif mais aussi politique, rappelant le contexte fédéral actuel et l'éventualité d'importants transferts de compétences vers les entités fédérées.

"Sans Banque Carrefour, il faudrait en revenir à l'ère du papier," peut-on lire dans l'avis du CESRW, qui rappelle également qu'il n'existe à l'heure actuelle aucune interconnexion des différents middleware de la Région wallonne, de l'ex-Communauté française ou de la Région bruxelloise. La Flandre de son côté a mis en oeuvre la plate-forme d'échange MAGDA.

Bref, la Banque Carrefour francophone apparaît comme la réponse informatique à une logique politique belge de plus en plus centrifuge.

A condition, prévient aussi le CESRW, de ne sous-estimer ni le budget ni la complexité. Rappelez-vous des déboires initiaux de la Banque Carrefour des entreprises au niveau fédéral ...

Nos partenaires