La faiblesse du dollar fait mal aux géants IT indiens

08/06/07 à 00:00 - Mise à jour à 07/06/07 à 23:59

Source: Datanews

Comme deux tiers du chiffre d'affaires des fournisseurs indiens de services IT sont enregistrés aux Etats-Unis, la faiblesse du dollar pèse aujourd'hui énormément sur leurs résultats. Voilà qui génère une situation quelque peu absurde, où des entreprises comme Tata recherchent de la main d'oeuvre. bon marché.

On savait déjà que tout peut aller très vite dans le secteur IT, mais il n'empêche que cette nouvelle est quand même vraiment étonnante. La fédération sectorielle indienne Nasscom signale en effet qu'elle est préoccupée par les résultats des fournisseurs indiens de services IT. Leur marge bénéficiaire est mise fortement sous pression à cause de la faiblesse actuelle du dollar. La roupie indienne a grimpé ces derniers moins de 8 pour cent par rapport au dollar. Et comme les entreprises indiennes tirent deux tiers de leur chiffre d'affaires des Etats-Unis, cela a un impact non négligeable. En outre, le besoin d'informaticiens est si grand que les salaires gonflent même en Inde.Et l'on en arrive donc à une situation telle qu'une entreprise comme Tata Consulting Services va externaliser dans les 5 prochaines années 5.000 emplois au Mexique. Selon l'entreprise, il y aurait encore en Amérique du Sud un grand nombre de bons développeurs de logiciels à moindre coût, qui vivent en outre dans quasiment le même fuseau horaire que les Américains. En plus du Mexique, les fournisseurs indiens de services IT cherchent également leur salut dans de la main d'oeuvre à bas salaire en Chine et en Europe de l'Est.

Nos partenaires