La domination des acteurs télécoms en vue ne faiblit pas

11/08/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Sur le marché du GSM, c'est Proximus qui tient solidement les rênes, alors que sur le marché internet, ce sont - plus encore qu'avant - Belgacom et Telenet qui font la pluie et le beau temps. Voilà ce qui ressort des résultats semestriels des acteurs télécoms publiés par le journal De Tijd.

Sur le marché du GSM, c'est Proximus qui tient solidement les rênes, alors que sur le marché internet, ce sont - plus encore qu'avant - Belgacom et Telenet qui font la pluie et le beau temps. Voilà ce qui ressort des résultats semestriels des acteurs télécoms publiés par le journal De Tijd.

La principale tendance sur le marché du GSM, affirme le journal, c'est la poursuite de la main mise par la filiale de Belgacom, Proximus. Grâce à sa solide position dans le milieu professionnel, Proximus possède encore et toujours plus de 43 pour cent de part de marché, soit tout autant qu'il y a un an. Point étonnant: Base a enregistré un recul de sa part de marché. Quant à Mobistar, il détient depuis assez longtemps déjà un tiers de ce marché. L'on y attend surtout de voir si la collaboration avec Telenet peut faire bouger les choses.

Pour ce qui est de l'internet à haut débit, la domination de Belgacom et de Telenet s'est encore accentuée. Leur part de marché commune a grimpé de 85,6 à quasiment 90 pour cent. Au cours de la même période, le marché du haut débit a crû d'1,3 pour cent. Ces résultats seraient dus au rachat de Scarlet par Belgacom, fin de l'an dernier. Il n'empêche que même sans ce rachat, la part de marché de Telenet et Belgacom aurait augmenté et ce, grâce surtout au succès des offres conjointes et aux ristournes correspondantes proposées par ces entreprises.

Nos partenaires