La directrice de HP touche moins que prévu

14/01/13 à 17:19 - Mise à jour à 17:19

Source: Datanews

En raison des résultats décevants enregistrés au cours de l'exercice 2012, la CEO de HP, Meg Whitman, reçoit trente pour cent de moins que le plus haut bonus possible. Ses rémunérations s'élèvent à un total de 15,4 millions de dollars.

La directrice de HP touche moins que prévu

En raison des résultats décevants enregistrés au cours de l'exercice 2012, la CEO de HP, Meg Whitman, reçoit trente pour cent de moins que le plus haut bonus possible. Ses rémunérations s'élèvent à un total de 15,4 millions de dollars.


Durant l'exercice 2012, qui se clôturait fin octobre pour HP, Meg Whitman a reçu un package de gratifications comprenant 7 millions de dollars en actions et 6,4 millions de dollars en options. En outre, elle a touché un bonus d'1,7 million de dollars, plus quelque 220.000 dollars de frais fixes. C'est ce qui ressort des documents que HP a remis à la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine.


Le bonus attribué, qui dépend des performances de HP, est de trente pour cent inférieur au bonus présupposé de 2,4 millions de dollars. Cela est dû aux résultats décevants de HP au cours de l'exercice 2012. Notamment suite à l'amortissement consenti sur l'éditeur de software racheté Autonomy, HP a essuyé une perte de nette de 12,7 milliards de dollars. L'année dernière, l'action HP a perdu 39 pour cent de sa valeur. Cela fait cinq trimestres déjà que la multinationale est aux prises avec des chiffres d'affaires en recul.


Tout comme lors de l'exercice précédent, le salaire de base du CEO de HP est d'1 dollar. Meg Whitman a succédé en septembre 2011 à Leo Apotheker chez HP. C'était juste avant la fin de l'année fiscale 2011. Pour cette année-là, elle avait reçu 16,5 millions de dollars en tout, la majorité de ses rétributions en actions et en options qu'elle n'a encore pu réaliser.

En savoir plus sur:

Nos partenaires