'La direction de HP veut se séparer de Leo Apotheker'

22/09/11 à 12:32 - Mise à jour à 12:32

Source: Datanews

Leo Apotheker serait dans la ligne de mire chez HP.

'La direction de HP veut se séparer de Leo Apotheker'

Leo Apotheker serait dans la ligne de mire chez HP.

La direction de Hewlett-Packard (HP) va peut-être se séparer de son CEO, Leo Apotheker. Voilà ce qu'ont déclaré diverses sources au sein de HP à des médias américains, tels Bloomberg et AllThingsD. Apotheker serait remplacé par Meg Whitman, l'ex-CEO du site de ventes aux enchères eBay.

HP s'abstient de tout commentaire à propos du remplacement d'Apotheker. La Bourse de Wall Street réagit favorablement, puisque le cours de l'action HP a grimpé de 11 pour cent à 25,05 dollars après les rumeurs d'un possible départ de Leo Apotheker.

Apotheker vient d'accumuler trois trimestres décevants. Depuis son engagement le 1er novembre 2010, la valeur de l'action HP a régressé de 50 pour cent. En outre, les clients et les fournisseurs de services ICT sont très surpris du fait qu'il souhaite vendre la division PC PSG. La vente projetée de HP PSG indique que HP n'est pas sûre de sa stratégie, selon les clients et les fournisseurs ICT.

HP essuie aussi beaucoup de critiques de la part de ses actionnaires à propos de l'achat prévu du spécialiste des logiciels de gestion Autonomy, pour lequel Apotheker a libéré 10,3 milliards de dollars. Selon beaucoup d'analystes, ce montant est nettement trop élevé. HP postpose à présent le rachat définitif d'Autonomy.

Il y a aussi des personnes qui prennent le parti d'Apotheker. Surtout parce qu'il doit déblayer le terrain que lui a laissé son prédécesseur, Mark Hurd. Hurd aurait réduit exagérément les coûts et aurait investi nettement trop peu dans le software et les services, selon Ray Lane, impliqué dans la direction de HP. Apotheker entend tirer davantage de croissance de la vente des logiciels et services. Voilà pourquoi les Technology Services de HP ont été intégrés à la division Enterprise Storage, Servers & Networking (ESSN).

En collaboration avec Computable

En savoir plus sur:

Nos partenaires