La direction de HP: "Nous n'arrêtons pas WebOS"

31/10/11 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Datanews

Le fabricant d'ordinateurs HP ne va pas fermer sa division WebOS. Voilà ce que déclare Todd Bradley, directeur PC chez HP, dans une interview accordée à l'agence de presse Bloomberg. Bradley a indiqué que HP va examiner dans les prochains mois ce qu'elle va faire avec le système d'exploitation WebOS. En tout cas, l'entreprise continuera d'investir dans le software WebOS. L'on ne va cependant plus fabriquer de tablettes avec le système d'exploitation mobile.

La direction de HP: "Nous n'arrêtons pas WebOS"

Le fabricant d'ordinateurs HP ne va pas fermer sa division WebOS. Voilà ce que déclare Todd Bradley, directeur PC chez HP, dans une interview accordée à l'agence de presse Bloomberg. Bradley a indiqué que HP va examiner dans les prochains mois ce qu'elle va faire avec le système d'exploitation WebOS. En tout cas, l'entreprise continuera d'investir dans le software WebOS. L'on ne va cependant plus fabriquer de tablettes avec le système d'exploitation mobile.

HP prépare toutefois une tablette intégrant Windows 8. La précédente tablette de HP, TouchPad, avait été liquidée, lorsque le fabricant avait annoncé qu'il arrêtait WebOS. TouchPad tournait sur WebOS et connut un grand succès du fait qu'il fut commercialisé à un prix-plancher. Au troisième trimestre de 2011, HP licencia plus de cinq cents collaborateurs qui étaient impliqués dans le développement et la vente du système d'exploitation WebOS.

Les rumeurs selon lesquelles HP interromprait WebOS, sont nées, après qu'un collaborateur de l'entreprise ait dévoilé dans le journal britannique The Guardian que c'en était fini de WebOS et que les collaborateurs seraient certainement tous licenciés en novembre.

Rachat par HTC, Amazon ou LG

D'autres rumeurs circulent à propos du fait que HP négocierait avec Amazon ou LG en vue de vendre sa division WebOS. La directrice de HTC, Cher Wang, déclare elle aussi être intéressée par le rachat du système d'exploitation de HP. HTC souhaiterait ainsi s'armer dans le combat des brevets qu'elle livre actuellement contre Apple.

L'avenir de WebOS est donc encore incertain, tout comme celui de Todd Bradley chez HP d'ailleurs. Le 22 août 2011, une source anonyme avait déclaré lors d'une interview accordée à BGR.com que Bradley recherchait un emploi en dehors de HP et réagissait à toutes les places vacantes de CEO. L'on ne sait pas si la situation va changer maintenant que HP conserve sa division PC.

En savoir plus sur:

Nos partenaires