La Deutsche Bank lance une offensive en ligne

03/05/07 à 00:00 - Mise à jour à 02/05/07 à 23:59

Source: Datanews

La Deutsche Bank se targue depuis des années déjà de ne pas se conformer aux tarifs et aux pratiques des grandes banques. Elle entend à présent aussi concurrencer les courtiers en ligne et lance aujourd'hui même dans ce but une nouvelle plate-forme baptisée 'db m@x'.

La Deutsche Bank lance une offensive en ligne sous l'appellation 'db m@x'. Cette nouvelle plate-forme est destinée d'une part à offrir un système d'e-banking gratuit et convivial et d'autre part à autoriser les placements en ligne ('e-brokerage'). Elle va de ce fait concurrencer aussi bien les grandes banques (KBC, Fortis, Dexia,...) que les courtiers en ligne (Binck Bank, Keytrade, Fortuneo,...).L'objectif se situe précisément sur ce dernier point: proposer une alternative à tout ce qui est déjà présent sur le marché, nous a déclaré Yves Delacollette, CEO de Deutsche Bank Belgique. "La Deutsche Bank a au fil des ans accordé une grande importance à trois points névralgiques. Nous sommes d'abord et surtout un 'casseur de prix' en comparaison avec les autres banques: nous offrons un taux d'intérêt nettement plus élevé. En outre, nous proposons des conseils indépendants en matière de placements. Et tertio, nous voulons être un puissant dispenseur de connaissance: Nous avons ainsi formé nombre de spécialistes qui prodiguent des conseils en matière de fortune. Un quatrième point vient même s'ajouter aux trois premiers: un nouveau modèle de service."Ce nouveau modèle entend combiner les conseils prodigués par le réseau d'agences de la Deutsche Bank avec la convivialité de l'e-banking et des placements en ligne. "Nous ne croyons pas dans l'avenir du modèle bancaire traditionnel", déclare Delacollette. "Mais l'e-modèle pur ne peut pas non plus être dominant, même si l'avenir lui appartient. L'e-banking est un avantage pour le client, mais s'il manque le lien avec le monde réel, le client se sent frustré. Voilà pourquoi nous recherchons un compromis.""Concrètement, db m@x est une combinaison de banking quotidien et d'e-brokerage" explique Olivier Delfosse, 'Chief Investment Officer' à la Deutsche Bank. "Avec le banking quotidien, les clients accèdent gratuitement à ce dont ils ont le plus besoin: leurs comptes à vue, leurs cartes de débit et de crédit, leurs comptes d'épargne. En outre, nous sommes le courtier en ligne le meilleur marché et le plus convivial de Belgique."'Meilleur marché': les chiffres parlent d'eux-mêmes. La Deutsche Bank mentionne 8 euros par transaction jusqu'à 5.000 euros et 16 euros par transaction jusqu'à 50.000 euros, mais 'le meilleur marché', c'est quelque peu plus subjectif. "Nous voulons ainsi dire que notre offre de placements est d'abord très vaste, en comparaison avec la concurrence", selon Delfosse. "Ensuite, nous avons veillé à ce que le client puisse effectuer une transaction en 2 à 4 clics, alors que l'information essentielle reste toujours visible: la présentation est très agréable et demeure cohérente. Le lien avec le compte à vue est conservé lui aussi, ce qui permet au client de consulter en permanence les mouvements de son argent. Pour terminer, nous garantissons une sécurité maximale parce que nous ne sommes pas exclusivement basés internet."

Nos partenaires