La dépendance du vendeur menace aussi dans le nuage

07/08/17 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

Quelques acteurs en vue dans le nuage, Amazon et Microsoft en tête, dominent le marché du nuage public. Il en résulte que les entreprises doivent veiller à ne pas être trop dépendantes d'un de ces acteurs spécifiques.

La dépendance du vendeur menace aussi dans le nuage

© web

Selon l'enquête de Forrester Research, AWS (Amazon) et Azure (Microsoft) prendront cette année à leur compte quasiment les trois-quarts du chiffre d'affaires du marché des plates-formes 'cloud' publiques. Pour les applications desktop, Microsoft, Google et Adobe possèdent conjointement pratiquement nonante pour cent du marché et pour le CRM via SaaS, Salesforce, Microsoft Dynamics et Oracle disposent ensemble de quelque septante pour cent du marché. En résumé, le top trois peut diverger par segment, mais il est prépondérant dans chaque catégorie.

Au fur et à mesure que davantage d'éléments de votre entreprise tournent dans le nuage, le risque d'un 'vendor lock' (dépendance du vendeur) augmente. C'est surtout spécifique du CRM, de la gestion des ressources humaines et des systèmes de gestion financière. Pour l'analyste de marché, ces catégories sont même pires que celle des logiciels classiques.

Comment limiter l'enclavement?

Dans un récent rapport 'The Coming Consolidation Of Cloud', que Data News a pu consulter, Forrester Research intègre plusieurs directives en vue de limiter le risque:

  • Evitez les contrats de plus de trois ans et commencez au bout de 18 mois déjà à préparer une renégociation en examinant des alternatives et en contrôlant la façon dont vous pouvez accéder rapidement à vos données. Investissez aussi dans les moyens/le personnel en vue de négocier vos contrats.
  • Prévoyez des hausses de prix dans votre budgétisation. Surtout si le service acheté s'avère précieux vis-à-vis de la concurrence ou si un changement irait de pair avec un coût très élevé, vous pouvez vous attendre à une hausse de prix.
  • Recourez à plusieurs vendeurs dans le nuage public. Vous disposerez ainsi d'au moins deux contrats, afin de limiter le risque et d'examiner par charge de travail où vous en êtes. Envisagez également un nuage privé, qui est souvent plus coûteux certes, mais qui vous offre plus de contrôle.
  • Planifiez à long terme, si vous privilégiez des services propriétaires. Ils sont souvent attractifs, parce qu'ils innovent rapidement, mais si vous y placez des données, vous risquez aussi des augmentations de prix contractuelles.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos