La démence guérie par une future puce informatique?

20/09/12 à 12:00 - Mise à jour à 12:00

Source: Datanews

Des scientifiques ont testé sur des petits singes un implant cérébral capable de restaurer un cerveau détérioré et d'améliorer la pensée.

La démence guérie par une future puce informatique?

Des scientifiques ont testé sur des petits singes un implant cérébral capable de restaurer un cerveau détérioré et d'améliorer la pensée.

Des chercheurs du Wake Forest Baptist Medisch Centrum, de l'université du Kentucky et de l'université de Californie du sud ont effectué des tests sur cinq macaques pendant deux ans. Ils leur ont montré plusieurs images, et les singes devaient ensuite tenter de retrouver les mêmes images dans un groupe plus important d'illustrations affichées sur le même écran. Pour chaque bonne réponse, les singes recevaient une récompense.

Après avoir mis en place l'implant neural dans deux couches voisines du cortex cérébral (la fine couche la plus externe du cerveau), dont on sait qu'elles communiquent entre elles lors d'une telle prise de décision, les scientifiques ont commencé à enregistrer les modèles neuroniques à chaque réponse correcte. Pour tester ensuite le petit appareil, ils ont envoyé ce signal "précis" au cerveau des singes en train d'essayer de choisir l'image correcte. Leurs scores ont ainsi été améliorés de dix pour cent environ.

Les chercheurs ont alors soumis les singes à de la cocaïne intraveineuse, ce qui exerce un effet inhibiteur sur les neurones. Les scores pour la reconnaissance des images reculèrent aussitôt de 20 pour cent. Mais en réactivant le stimulateur cérébral, l'effet dérangeant de la cocaïne a disparu, et les singes n'ont plus commis d'erreur.

Il est possible que ces recherches conduisent à la création d'une puce susceptible d'être implantée dans le cerveau, afin d'aider les personnes souffrant de démence ou de lésions cérébrales. Il faudra cependant encore réaliser pas mal de travaux de recherche, avant que la technologie soit utilisable chez les humains.

En savoir plus sur:

Nos partenaires