La Défense reçoit 17,8 millions pour une solution de communication cryptée

07/07/17 à 17:17 - Mise à jour à 17:17

Le gouvernement a débloqué 17,8 millions d'euros pour l'achat d'un logiciel et de matériel informatique afin d'échanger des informations confidentielles de manière sécurisée. Fait marquant : l'algorithme sera développé en Belgique.

La Défense reçoit 17,8 millions pour une solution de communication cryptée

Steven Vandeput © Belga

L'appel d'offres ne comporte pas de date concrète, mais il s'agit d'une dépense assez urgente étant donné que le niveau actuel de cryptage est obsolète. Pour des raisons de sécurité, la Défense préfère ne pas dévoiler les appareils et le logiciel qui seront achetés. En outre, il doit être possible que d'autres services publics et la Défense elle-même puissent effectuer des achats ultérieurement.

Une fois que la communication sécurisée sera au point, il devrait être possible d'échanger de manière sécurisée des données sensibles tant avec des partenaires internationaux qu'avec d'autres services publics. Le budget pour l'appel d'offres provient de la provision interdépartementale pour la lutte contre le terrorisme.

Une fois achetés, le logiciel et le matériel informatique seront équipés de l'algorithme qui sera fourni par l'École Royale Militaire et d'autres universités belges. Un choix délibéré en faveur d'une solution belge : "Nous avons estimé que si nous le faisions développer par une société étrangère, cela comportait un risque pour la sécurité. C'est pourquoi nous avons choisi de collaborer avec nos propres instituts de recherche", déclare Laurence Mortier, porte-parole de Steven Vandeput, ministre de la Défense.

Nos partenaires