La décision sur le domaine pornographique tombera à Bruxelles

12/03/10 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

L'Icann, l'organisation qui gère le système des noms de domaine dans le monde, reporte le vite sur .xxx. C'est à Bruxelles que l'on décidera s'il y aura ou non un domaine pornographique.

L'Icann, l'organisation qui gère le système des noms de domaine dans le monde, reporte le vite sur .xxx. C'est à Bruxelles que l'on décidera s'il y aura ou non un domaine pornographique.

La 37ème conférence de l'Icann a lieu cette semaine à Nairobi. L'un des thèmes chauds, un nouveau vote à propos du fameux domaine pornographique, est reporté en juin. La grand-messe de l'industrie des noms de domaine aura lieu alors à Bruxelles.

En 2007, l'Icann s'était encore opposée au domaine .xxx sous la pression de l'administration conservatrice Bush. Une commission d'arbitrage auprès de l'International Centre for Dispute Resolution américain vient cependant de juger que le dossier doit être réexaminé.

L'Icann-board semble ne pas y être opposé de prime abord, même si cette 'révision' prend à présent du retard.Le CEO Rod Beckstrom a reçu le mandat de formuler plusieurs propositions dans les semaines à venir. S'ensuivra une période de 45 jours au cours de laquelle la communauté internet pourra faire des commentaires à ce sujet.

La décision finale pour .xxx tombera très probablement au cours de la conférence Icann de Bruxelles qui aura lieu du 20 au 25 juin.

Quelle que soit la décision finale, la crédibilité de l'Icann en aura pris un coup dans cette affaire .xxx.Si l'on décide à Bruxelles que le registry américain peut accepter le domaine pornographique, l'Icann devra admettre s'être trompé, ce qui créera un dangereux précédent.

Et si la décision de 2007 est confirmée, l'on pourra se poser la question de savoir si l'Icann prend bien au sérieux les conseils de tiers. L'organisation ne se targue-t-elle pas toujours d'écouter la communauté internet?Voilà qui pourrait avoir des conséquences sur le processus relatif aux nouveau suffixes internet (gTLD's).

En savoir plus sur:

Nos partenaires