La cyber-attaque chez Rabobank revendiquée

24/02/11 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Datanews

Les incendies survenus au siège central néerlandais de Rabobank et la cyber-attaque ...

La cyber-attaque chez Rabobank revendiquée

Les incendies survenus au siège central néerlandais de Rabobank et la cyber-attaque perpétrée contre le site web de la banque ont été revendiqués par un groupe qui s'appelle Conspiracy Cells of Fire.

Voilà ce qu'on peut lire sur le site web du mouvement activiste gauchiste Indymedia. La police néerlandaise prend ce message au sérieux, selon l'un de ses porte-parole. Le groupe écrit avoir bouté le feu à la tour Rabo située Croeselaan à Utrecht en juin et en octobre de l'année dernière, ainsi qu'en février de cette année. Les activistes auraient aussi paralysé le site web de la banque le week-end dernier.

Sur Indymedia, le groupe parle "des fascistes de Rabobank", qui investiraient dans l'industrie de l'armement en Egypte, Grèce, Israël, Libye et Algérie notamment. Conspiracy Cells of Fire tient la banque pour responsable de milliers de morts.

Rabobank n'a pas été approchée directement par le groupe en question, mais ce sont des journalistes qui ont attiré son attention sur ces déclarations sur internet. Ce groupe est complètement inconnu de la banque, a déclaré une porte-parole, sans vouloir ajouter si elle prenait ces déclarations au sérieux. C'est l'affaire de la police, affirme-t-in du côté de Rabobank.

L'organisation anarchiste a l'automne dernier déjà fait pas mal parler d'elle en expédiant des paquets piégés à des ambassades à Athènes et à des chefs de gouvernement européens. Les déclarations sur le site web d'Indymedia sont signées par la cellule néerlandaise de ce groupe.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires