La crise met Sun sous pression

17/11/08 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

Sous la pression que lui impose la crise, Sun Microsystems va se restructurer avec, à la clé, au minimum 5.000 à 6000 licenciements. De plus, Rich Green, patron de la division Software, quitte la société.

Sous la pression que lui impose la crise, Sun Microsystems va se restructurer avec, à la clé, au minimum 5.000 à 6000 licenciements. De plus, Rich Green, patron de la division Software, quitte la société.

Jonathan Schwartz, CEO de Sun, n'a pas mâché ses mots: "Aujourd'hui, nous avons pris des mesures radicales en vue de mieux harmoniser les activités de Sun à la réalité économique mondiale." Il s'agit en d'autres mots pour la société de réaliser une réduction de ses coûts de l'ordre de 700 à 800 millions de dollars et de supprimer pour ce faire quelque 5.000 à 6.000 emplois (-15 à 18% du total). Sun n'est certainement pas la première ou la seule entreprise à annoncer de telles mesures, mais cela traduit bien l'impact qu'exerce la crise financière sur la société de Santa Clara. Non seulement les entreprises ayant perdu des plumes à Wall Street étaient d'importants clients de Sun, mais la crise du crédit ne facilite pas et de loin l'achat des systèmes haut de gamme de la société.

Du coup, Sun restructure aussi ses activités software. Dans le groupe 'Application Platform Software', les initiatives 'open source' vont être combinées à Java, MySQL, GlassFish (le serveur d'applications) et aux produits de gestion d'identités. Au sein de la division 'Systems Platform', l'on va incorporer les produits de virtualisation et de gestion, ainsi que le système d'exploitation Solaris. Et dans celle des 'cloud computing & developer platforms', l'on va travailler sur les produits 'cloud computing', ainsi que sur l'environnement de développement Netbeans et les produits StarOffice KA (la version Sun d'Open Office). Grâce à ces mesures, Schwartz entend "accélérer la sortie d'importantes innovations dans le monde des plates-formes 'open source'."

Sun annonce enfin le départ immédiat de Rich Green, executive vice-president software et architecte en vue de la stratégie software de Sun.

Nos partenaires