La confidentialité des données dans une perspective plus large

29/01/16 à 13:41 - Mise à jour à 13:41

Source: Datanews

Les domaines dans lesquels le respect de la vie privée constitue une top-priorité: tel a été le thème abordé par le congrès 'Computers, Privacy & Data Protection' lors du Data Privacy Day.

La confidentialité des données dans une perspective plus large

* © *

La neuvième édition du congrès 'Computers, Privacy & Data Protection' (CPDP) qui se tient à Bruxelles du 27 au 29 janvier a, lors du Data Privacy Day, consacré une attention toute particulière aux besoins de confidentialité dans un grand nombre de domaines.

Outre les grands 'classiques' comme les péripéties caractérisant les échanges de données entre l'Europe et les Etats-Unis, ou avec des pays asiatiques, l'on a abordé explicitement les 'meilleures pratiques' en matière de ce qu'on appelle les 'privacy impact assessments' (évaluations de l'impact sur la vie privée) par les entreprises, afin d'éviter les problèmes dus à un 'non respect'. Après l'introduction de la 'General Data Protection Regulation' (GDPR) européenne, ces problèmes peuvent coûter particulièrement cher aux entreprises, de sorte précisément que des évaluations sérieuses deviennent une nécessité.

Il était dès lors intéressant d'en savoir plus sur les structures concrètes permettant d'effectuer ce genre d'évaluations des risques dans des domaines comme les systèmes de distribution intelligents (smart grids), la radio-identification (RFID) dans les magasins, le nuage, les systèmes biométriques et les véhicules (voitures) connectés.

L'on présenta aussi des outils pour contrôler si les entreprises tiennent bien leurs promesses en matière de confidentialité. L'on évoqua en outre la nécessité de prévoir la confidentialité (et la sécurité qui va de pair) 'by design' et 'by default' dans les projets et ce, dès le début, ce qui est également une exigence formelle de la nouvelle GDPR européenne.

L'attention accordée au respect de la vie privée lors du CPDP étaie en tout cas deux exigences: les entreprises doivent à présent d'une part faire grand cas d'un respect manifeste des exigences sur le plan de la confidentialité, et elles pourront par ailleurs difficilement invoquer désormais l'absence et l'accessibilité de moyens pour y arriver. L'on a cependant fait observer qu'il y aura une fois de plus à court terme une forte pénurie de spécialistes en la matière.

Nos partenaires