La commission pour la protection de la vie privée met en garde contre la RFID

27/11/09 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

Les puces intelligentes intégrées aux cartes de fidélité, tickets de train et à nombre d'emballages constituent une menace pour notre vie privée. Voilà ce qui ressort d'une étude effectuée par la commission pour la protection de notre vie privée et portant sur les applications de la RFID (Radio Frequency Identification).

Les puces intelligentes intégrées aux cartes de fidélité, tickets de train et à nombre d'emballages constituent une menace pour notre vie privée. Voilà ce qui ressort d'une étude effectuée par la commission pour la protection de notre vie privée et portant sur les applications de la RFID (Radio Frequency Identification).

Le journal De Tijd cite l'avis suivant émis par la commission. Les puces RFID contiennent parfois un nombre étonnamment élevé de données personnelles, surtout dans les cartes de fidélité. De la sorte, les entreprises peuvent en toute discrétion suivre notre comportement. Via la puce équipant les cartes de fidélité, les négociants peuvent par exemple contrôler le temps que nous déambulons dans telle ou telle partie de leur magasin. Dans les aéroports, les passagers peuvent être directement localisés grâce à la puce de leur carte d'embarquement.

Dans ce genre de cas, les entreprises utilisant ces puces intelligentes doivent toujours respecter la loi sur la protection de la vie privée, prévient la commission. Cela implique des actions en profondeur. C'est ainsi que les chaînes commerciales doivent d'abord demander l'autorisation de leurs clients. Si le client l'exige, les négociants doivent retirer ou désactiver à la caisse toutes les puces RFID équipant leurs produits. "Le client doit pouvoir aussi vérifier si cela a effectivement eu lieu", affirme la commission pour la protection de la vie privée.

Source: Belga

Nos partenaires