La Commission européenne veut davantage de femmes dans l'ICT

21/02/13 à 12:58 - Mise à jour à 12:58

Source: Datanews

Sur base d'une étude qui devrait paraître en juin, la Commission européenne souhaite que davantage de femmes travaillent dans le secteur ICT.

La Commission européenne veut davantage de femmes dans l'ICT

Quelque 7 millions de personnes sont aujourd'hui actives dans le secteur numérique européen. Ce dernier crée chaque année 120.000 nouveaux emplois environ. D'ici 2015, il y aurait une pénurie de 700.000 informaticiens expérimentés. Pourtant, les femmes ne constituent que 30 pour cent seulement de cette main d'oeuvre. La Commission européenne entend avec son étude inverser la tendance et inciter tous les pays européens à faire davantage pour amener les jeunes femmes à s'intéresser à l'ICT.


"Le but de l'étude de la Commission - dirigée par DG Connect - est de déterminer les coûts du retard des femmes dans les carrières ICT sur la base de chiffres purs et durs", déclare Edyta Ziomek, collaboratrice de la Commission, à EurActiv.com. "En recourant à des arguments professionnels, nous entendons démontrer ce que la diversité des sexes dans le secteur ICT peut signifier pour l'économie et le niveau des revenus des femmes."


Une raison pour laquelle les femmes ne sont pas bien représentées dans le secteur ICT, c'est que toujours moins de jeunes choisissent les études d'informatique et qu'en l'occurrence, les jeunes filles optent plutôt pour le droit et la médecine. "Même celles qui décrochent quand même un diplôme en informatique, choisissent souvent de faire carrière dans un autre secteur. Ce phénomène est connu sous l'appellation anglaise 'leaking pipeline' (tuyau percé, ndlr)", déclare Ziomek.


Les entreprises IT, telles Google, HP, Microsoft, Panasonic et Sony, ont pris des initiatives pour augmenter leur proportion de femmes. Conjointement avec la Commission européenne, elles ont présenté un Code of Best Practices for Women in ICT. Le document aborde divers domaines, comme l'enseignement, le recrutement et le planning de carrière. Ces directives sont destinées à motiver les femmes non seulement à choisir de faire carrière dans le secteur ICT, mais aussi d'y rester ou d'y revenir après une pause carrière.


La Commission européenne publiera l'étude sur les femmes dans le secteur ICT en juin prochain. Le 25 avril 2013, la Commission, le Parlement européen et l'ITU organiseront le 'Girls in ICT Day'. Cette journée se tient chaque année le quatrième jeudi d'avril.


Data News contribue également à attirer les femmes vers le secteur ICT avec son initiative 'She Goes ICT' qui a été lancée il y a cinq ans. Cette année, Ada Sekirin, vice-présidente Benelux, Allemagne et Europe de l'Est chez Business & Decision, a été élue 'ICT Woman of the Year', alors que Karen De Smet, project manager chez Itineris, est, elle, devenue 'Young ICT Lady of the Year'.

Nos partenaires