La Commission européenne soutient la norme dvb-h pour la TV mobile

18/03/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

La Commission européenne accorde un nouveau soutien à la norme dvb-h (digital video broadcasting - handheld) dans la course vers un standard pour la télévision mobile.

La Commission européenne accorde un nouveau soutien à la norme dvb-h (digital video broadcasting - handheld) dans la course vers un standard pour la télévision mobile.

La Commission a officiellement placé dvb-h sur la liste des normes de l'Union européenne, ce qui signifie que "les pays membres sont tenus juridiquement d'encourager son utilisation", a déclaré le porte-parole de la commissaire européenne, Viviane Reding, en charge des télécommunications. Le caractère ouvert du standard a joué un rôle déterminant dans le choix de la Commission qui lui a accordé sa préférence par rapport à des normes liées à la marque, comme MediaFLO de l'entreprise américaine Qualcomm, toujours selon le porte-parole.

L'UE espère "une répétition du succès de la norme GSM" qui, dans les années '90, est devenue le standard pour le téléphone de poche et a permis un essor rapide de la téléphonie mobile en Europe.

La norme dvb-h, qui a été développée par des instituts de recherche européens, est déjà approuvée par de grands groupes tels Nokia, Motorola, Philips, Sagem, Sony, Ericsson et Samsung, ainsi que par des opérateurs télécoms américains, dont Vodafone et T-Mobile. Il s'agit aujourd'hui du standard le plus utilisé dans l'UE. La norme est testée pour l'instant dans seize pays ou est sur le point d'y être commercialisée, aux dires de la Commission, qui évalue la taille du marché à l'échelle mondiale à 20 milliards d'euros à l'horizon 2011.

En Belgique, la norme est testée à Gand dans le cadre du projet Maduf, où la VRT, Belgacom, Telenet, Proximus et Siemens sont impliquées, maar aussi à Bruxelles et à Malines. Vous en saurez plus à ce propos ce vendredi dans Data News.

Source: Belga

Nos partenaires