La CIA a tuyauté la Belgique sur le piratage des Affaires Etrangères

14/05/14 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Source: Datanews

Le service secret américain CIA aurait indiqué l'intrusion dans le réseau des Affaire Etrangères, qui est probablement l'oeuvre d'espions russes, à notre pays.

La CIA a tuyauté la Belgique sur le piratage des Affaires Etrangères

La CIA a averti le Renseignement Militaire belge du piratage, peut-on lire dans le journal De Standaard sur base de "sources sûres", mais non nommément citées.

C'était aussi la CIA qui savait que les auteurs - très probablement des Russes - recherchaient des informations confidentielles sur l'Ukraine, poursuit le journal. D'après les rumeurs, les pirates auraient dérobé au moins un rapport de l'OTAN sur l'Ukraine.

La Sécurité d'Etat, le Renseignement Militaire et la Federal Computer Crime Unit (FCCU) examinent à présent si d'autres renseignements encore ont été volés.

Les pirates se seraient introduits dans le réseau des Affaires Etrangères au moyen de l'espionniciel 'Snake'. "C'est là le moyen par excellence des Russes pour épier le monde", a déclaré à ce propos le Renseignement Militaire.

Peu après le piratage, le réseau des Affaires Etrangères a été mis quelque temps en 'quarantaine numérique': une journée durant, personne au sein de la diplomatie belge n'a pu surfer sur le net ou s'échanger des courriels.

En savoir plus sur:

Nos partenaires