La Chine va 'protéger la sécurité d'internet'

28/12/16 à 12:58 - Mise à jour à 12:58

La Chine n'y va pas par quatre chemins. Elle exige un internet 'sûr et contrôlable' et ne veut autoriser sur le marché 'd'importants produits et services d'information' d'entreprises tant chinoises qu'étrangères qu'après que leur sécurité ait été démontrée.

La Chine va 'protéger la sécurité d'internet'

© Reuters

La Chine 'fera tout ce qu'elle peut pour protéger la sécurité de son territoire et de ses habitants', a annoncé l'organisation d'état en charge du cyberespace.

Le pays n'exclut dans ce but pas le recours à l'armée. Dans le rapport chinois, on peut lire en effet que les autorités chinoises pourront utiliser des moyens 'économiques, administratifs, scientifiques, juridiques, diplomatiques et... militaires'.

Loi sur la cyber-sécurité

En novembre déjà, la Chine annonça une loi poussée sur la cyber-sécurité, stipulant que les gestionnaires de sites web dans le pays sont contraints de collaborer aux enquêtes de police et de mettre dans certains cas à disposition des codes-sources et clés de cryptage. Et des règles encore plus strictes s'appliquent aux technologies utilisées par les pouvoirs publics, d'importantes branches industrielles et le parti communiste.

Selon la Chine, une plus importante collaboration mondiale est souhaitable, afin d'éviter une cyber-guerre: 'La Chine aspire à un cyber-environnement ouvert, mais sûr.'

Censure

'Ouvert' et 'sûr', voilà des mots plutôt ironiques quand ils sont utilisés par ce vaste pays asiatique connu pour appliquer la censure, surtout en ligne. L'internet y est à ce point manipulé qu'il ne ressemble pas du tout à la toile mondiale bien connue et qu'il devrait plutôt être qualifié d'intranet. Des sites tels Google, Facebook, Twitter et YouTube y sont inaccessibles sans VPN. Et ceux, qui y sont accessibles, sont contrôlés maintes fois par les autorités, ce qui fait que les personnes qui dépassent la mesure (étroite), courent le risque de se faire arrêter.

En savoir plus sur:

Nos partenaires