La Chine possède le superordinateur le plus rapide au monde

20/11/13 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

Source: Datanews

La Chine reconfirme sa position de pays disposant du superordinateur le plus puissant. Le superordinateur européen le plus véloce se classe à la sixième place du classement.

La Chine possède le superordinateur le plus rapide au monde

La Chine reconfirme sa position de pays disposant du superordinateur le plus puissant. Le superordinateur européen le plus véloce se classe à la sixième place du classement.

Le numéro un du classement est le chinois Tianhe-2 capable d'atteindre 33,86 péta-flops par seconde. Cette machine se trouve à l'université spécialisée en technologies défensives et située à Guangzhou. En deuxième position, l'on trouve le Titan atteignant une vitesse de 17,59 péta-flops par seconde. Cette machine, se composant d'un Cray XK7, est installée dans le département américain de l'énergie.

Le numéro trois du classement, un système IBM BlueGene/Q, se trouve lui aussi au département américain de l'énergie, mais sur un autre site. Ce superordinateur datant de 2011 atteint 17,17 péta-flops par seconde. Quant au K de Fujitsu, il se classe quatrième avec 10,51 péta-flops par seconde. Ce superordinateur est installé à Kobe (Japon) dans le RIKEN Advanced Institute for Computational Science.

Le superordinateur le plus rapide d'Europe se trouve en Suisse. Le centre national suisse de 'supercomputing' CSCS de Lugano dispose en effet avec son Piz Daint, un Cray XC30, de l'ordinateur européen le plus véloce avec 6,27 péta-flops par seconde.

Un peu plus bas dans le classement, l'on trouve ce qu'on appelle le Juqeen, à savoir un système IBM BlueGene/Q installé dans le centre de recherche allemand de Jülich. Cet appareil occupe la huitième place, mais IBM et Jülich ont collaboré pour développer une mémoire ultrarapide. Il s'agit de BGAS (Blue Gene Active Storage), une mémoire flash capable de lire et d'écrire à très grande vitesse.

En savoir plus sur:

Nos partenaires