La Chine considère les réseaux sociaux comme un 'défi' à la sécurité nationale

09/07/10 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Datanews

Les sites réseautiques de socialisation comme Facebook entre autres représentent un défi lancé à la sécurité nationale de la Chine et sont un "moyen de subversion politique" exploité par les pays occidentaux et tout spécialement par les Etats-Unis. Voilà ce qui ressort d'un rapport établi par un centre de recherche chinois.

La Chine considère les réseaux sociaux comme un 'défi' à la sécurité nationale

Les sites réseautiques de socialisation comme Facebook entre autres représentent un défi lancé à la sécurité nationale de la Chine et sont un "moyen de subversion politique" exploité par les pays occidentaux et tout spécialement par les Etats-Unis. Voilà ce qui ressort d'un rapport établi par un centre de recherche chinois.

Dans son rapport annuel sur l'évolution des nouveaux médias en Chine, l'académie des sciences sociale CASS indique que les sites de socialisation "sont devenus un outil utilisé par les pays occidentaux dans un but de subversion politique de la Chine." Pour arriver à cette conclusion, le rapport se base sur les violentes confrontations opposant les Ouïgours et les Chinois Hans dan région de Xinjiang, il y a plus d'un an. Durant ces affrontements, la minorité ouïgour aurait utilisé Facebook pour organiser des manifestations.

Fin 2009, pas moins de 176 millions de Chinois surfaient sur des sites de socialisation. Les autorités chinoises se voient donc dans l'obligation d'en accroître le contrôle.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires