La caméra qui détecte automatiquement la chute des seniors

07/01/11 à 12:29 - Mise à jour à 12:29

Source: Datanews

Des chercheurs de K.H.Kempen, Lessius et de la K.U.Leuven préparent une Fallcam qui détecte automatiquement la chute des personnes âgées.

La caméra qui détecte automatiquement la chute des seniors

Des chercheurs de K.H.Kempen, Lessius et de la K.U.Leuven préparent une Fallcam qui détecte automatiquement la chute des personnes âgées. Les chutes chez les seniors constituent en effet l'un des principaux problèmes dans les maisons de retraite et service flats.

Vieillir, c'est aussi tomber plus souvent. Du groupe des personnes de plus de 65 ans vivant encore à leur domicile, une sur trois chute au moins une fois par an. Dans les maisons de retraite, 50 à 70% des seniors chutent également au moins une fois par an. Il est crucial de le découvrir rapidement. Les seniors qui restent trop longtemps étendus par terre se refroidissent ou se déshydratent vite. Ils peuvent aussi se blesser sérieusement, ce qui explique pourquoi une intervention rapide est souhaitable. En outre, cette expérience est très traumatisante. Les seniors craignent alors de tomber encore et n'ont plus confiance en eux et deviennent dépressifs.

La FallCam est un projet du groupe de recherche MOBILAB (K.H.Kempen), EAVISE (Lessius Mechelen Campus De Nayer), Centrum voor Ziekenhuis- en Verplegingswetenschap (K.U.Leuven) et de l'U.Z.Leuven. La recherche est financée par IWT-TETRA. Le but est de mettre au point une caméra qui détecte les chutes et prévient l'équipe de soins. Dans le cadre d'une phase pilote, quelques seniors habitant un service flat ont été suivis. 14.000 heures de vidéo ont été enregistrées. Les caméras ont recensé 26 chutes. Ce nombre élevé confirme si besoin est la nécessité d'un système de détection de chutes. L'ensemble des données collectées durant cette phase pilote, est unique au monde. Jamais encore, autant de chutes réelles n'avaient été enregistrées.

Un programme informatique a également été développé pour détecter les chutes, mais ce n'est pas une sinécure. Bien que le programme ait détecté toutes les chutes, il a encore généré trop sauvent de faux positifs. Le groupe de recherche Mobilab de K.H.Kempen procédera par conséquent à un projet complémentaire, AMACS, combinant capteurs de sécurité, caméras et détecteurs en vue d'identifier les modèles de vie 'normale'. L'objectif est de déclencher des alarmes, lorsqu'AMACS détecte des modèles de vie différents, tel qu'une chute.

Dans la vidéo, vous découvrirez une démonstration du détecteur de chute développé dans le cadre du projet Fallcam par un étudiant Master de Lessius:

En savoir plus sur:

Nos partenaires