La Californie envisage d'adopter les formats de document standardisés ISO

06/03/07 à 00:00 - Mise à jour à 05/03/07 à 23:59

Source: Datanews

Le Texas, le Minnesota et le Massachussetts avaient déjà opté pour l'open document format (ODF), le seul standard de document provisoirement basé sur XML et agréé ISO. La Californie y pense à présent aussi.

La Californie envisage également de migrer vers les formats de document certifiés ISO. Actuellement, le seul dans ce genre, basé XML, est ODF. D'ici 2008, les services publics devraient en être équipés afin de stocker et d'échanger des documents dans un format ouvert, basé XML.Voilà qui devrait faire plaisir à Microsoft, qui aspire activement à la certification ISO pour son propre format OpenXML. De cette manière, l'éditeur de logiciels demeurerait dans la course auprès des autorités qui semblent choisir au compte-gouttes les standards de documents ouverts. Certains commentateurs se demandent cependant pourquoi l'organisation de standardisation ISO autoriserait la coexistence de deux standards basés XML. Quelle serait en effet encore la valeur du terme 'standard'?, argumentent-ils. De son côté, Microsoft semble être assez sereine sur ce point. Elle dispose déjà d'un certificat Ecma pour OpenXML. Le géant des logiciels semble à présent [convaincu de l'importance de l'interopérabilité].Le Massachussetts fut le premier état américain à choisir le standard ODF. Mais pour des raisons pratiques (entre autres de convivialité vis-à-vis des mal-voyants), il s'est contenté d'utiliser les modules d'extension ('plug-ins') ODF sur les progiciels Microsoft Office. La Belgique, elle aussi, avec Fedict, se trouve dans le peloton de tête quant au choix de standards ouverts.

Nos partenaires