La British Library va archiver les courriels britanniques

04/05/07 à 00:00 - Mise à jour à 03/05/07 à 23:59

Source: Datanews

"L'ère numérique passera dans l'histoire comme le plus grand trou noir ayant jamais existé", affirment déjà de nombreux esprits critiques. La bibliothèque nationale britannique entend réagir et va compiler et archiver des millions de courriels.

Pour les historiens, le courrier est du pain béni pour reconsitituer l'histoire et lui conférer un aspect humain. Le courriel, c'est aussi du courrier, mais qui n'est jusqu'à présent conservé que très peu de temps, avant de disparaître de la mémoire collective d'une simple pression sur le bouton 'effacer'.La British Library essaie à sa manière de résoudre une partie du problème avec son projet 'Email Britain'. Avec l'aide du géant des logiciels Microsoft, la bibliothèque va compiler et archiver des millions de courriels. Les Britanniques sont invités à envoyer les courriels qu'ils estiment importants ou dignes d'être conservés - via e-mail (email@emailbritain.co.uk) - à la bibliothèque. Les courriels sont subdivisés en 10 catégories: bévues, mails qui changent la vie, griefs, pourriels, amour et romance, humour, mails courants, actualités, 'le monde qui m'entoure' et 'anecdotes d'ailleurs'. Le projet se déroulera pendant tout le mois de mai.L'objectif est d'obtenir un instantané ('snapshot') de ce que la communication électronique implique actuellement en Grande-Bretagne. Quant à une solution plus permanente d'archives numériques - non seulement au niveau de la capacité de stockage, mais aussi à celui du standard de stockage -, tant les spécialistes en gestion de documents que les archivistes doivent encore faire preuve d'imagination.

Nos partenaires