La Bibliothèque Royale prête avec ses archives numériques de journaux 1831-1950

08/05/12 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Datanews

A la Bibliothèque Royale Albertine de Bruxelles, il est désormais possible de visionner plus de 3,2 millions de pages de journaux.

La Bibliothèque Royale prête avec ses archives numériques de journaux 1831-1950

A la Bibliothèque Royale Albertine de Bruxelles, il est désormais possible de visionner plus de 3,2 millions de pages de journaux.

Les pages de journaux ont été sélectionnées au départ de quelque septante journaux belges de la période allant de 1831 à 1950. Ce projet est le résultat d'un travail de numérisation qui a démarré en 2006 déjà. Son coût est de 4,5 millions d'euros.

La sélection des pages s'est faite sur base de la date de création du journal, de la langue, du lieu de parution et de l'orientation idéologique et philosophique. Parmi les titres numérisés, l'on trouve ainsi pas mal de journaux qui ont été censurés pendant les deux guerres mondiales.

Le but de l'opération est de pouvoir conserver les documents plus longtemps. Les journaux surtout sont imprimés sur du papier particulièrement vulnérable qui est très sensible à l'acidification. Les documents originaux sont aussi conservés, mais seront désormais moins souvent consultés.

En outre, il sera plus aisé pour les historiens, journalistes et autres personnes intéressées d'effectuer des recherches. Pour le système de recherche, l'on a utilisé la technologie OCR (Optical Character Recognition ou reconnaissance optique des caractères).

Pour explorer les archives de journaux numériques, vous devrez cependant venir sur place. Cinq PC seront à votre disposition.

Malgré la taille du projet, le nombre de journaux numérisés ne couvre que 5 pour cent de toute la collection de journaux de la Bibliothèque Royale. "Il y a donc encore assurément pas mal de pain sur la planche", déclare-t-on à la Bibliothèque.


Nos partenaires