La Belgique s'abstient à propos d'OOxml

25/03/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Comme on s'y attendait, Agoria ICT n'a pas réussi, vendredi dernier, à aboutir à un consensus quant à la reconnaissance en tant que standard ISO du nouveau format de document OOxml de Microsoft. Notre pays enverra donc un vote blanc à l'International Organization for Standardization (ISO).

Comme on s'y attendait, Agoria ICT n'a pas réussi, vendredi dernier, à aboutir à un consensus quant à la reconnaissance en tant que standard ISO du nouveau format de document OOxml de Microsoft. Notre pays enverra donc un vote blanc à l'International Organization for Standardization (ISO).

Dans la pratique, cela s'avère négatif pour Microsoft. L'éditeur de logiciels dominant doit en effet rallier à lui davantage de pays qu'en septembre, lorsqu'il perdit le vote sur le fil. Le nouveau scrutin se clôturera le 29 mars à minuit.

Lors de l'assemblée finale organisée dans l'édifice Diamant d'Agoria, les adeptes d'OOxml ont plaidé le fait qu'il y avait certes encore du travail à accomplir, mais que le format de document était en réalité déjà parfaitement utilisable. C'est ainsi que Microsoft l'exploite déjà dans Office 2007.

De leur côté, les opposants ont déclaré que plus de huit cents améliorations proposées n'avaient pas été abordées lors de la réunion joint task force d'une semaine, fin février à Genève. Certaines organisations d'utilisateurs digéraient mal aussi le fait que Microsoft tente d'introduire un standard propre, en plus de l'Open Document Standaard (ODF) déjà ratifié, que le gouvernement fédéral belge notamment implémente déjà (dans l'attente d'une évaluation).

"Tout le monde était présent, mais aucun des deux camps n'a réussi à atteindre la majorité requise des deux tiers", a déclaré quelqu'un qui a suivi de près les débats. Un autre affirme que les discussions se sont déroulées dans une atmosphère positive.

Dans cette affaire, Agoria ICT agit en qualité d'opérateur sectoriel - à savoir de représentant - pour le compte de l'institut de normalisation belge NBN.

Nos partenaires