La Belgique gagne 4 places à l'index de la puissance concurrentielle IT

17/09/09 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

La Belgique fait un bond en avant de 4 places à l'index mondial qui mesure la puissance concurrentielle des pays en matière IT. Nos voisins néerlandais sont cependant largement en avance sur nous.

La Belgique fait un bond en avant de 4 places à l'index mondial qui mesure la puissance concurrentielle des pays en matière IT. Nos voisins néerlandais sont cependant largement en avance sur nous.

La Belgique se voit attribuer la 18ème place par The Economist Intelligence Unit. Ce qui est étonnant, c'est que notre pays est très apprécié par les enquêteurs du point de vue de l'environnement légal, où il obtient même le bronze. Nous nous distinguons aussi sur le plan de l'innovation et du support de l'industrie IT. "Cela concerne entre autres les dépenses IT publiques et les applications e-gouvernementales. La facilité d'accès à l'argent est également un plus en Belgique", explique Denis McCauley, responsable de l'enquête.

La Belgique précède l'Allemagne et suit immédiatement la France, mais est précédée de 13 rangs par les Pays-Bas qui passent de la dixième à la cinquième place. Notre pays accuse des faiblesses sur le plan d'un manque d'informaticiens et de l'infrastructure IT existante. "Le haut débit devient un facteur toujours plus important de la puissance concurrentielle. Pour la première fois, nous avons aussi pris en considération la pénétration mobile", ajoute McCauley. En Belgique, il n'y a que peu de concurrence en matière de haut débit. Le duopole Belgacom-Telenet n'est donc pas une bonne chose.

Pour la troisième fois consécutive, les Etats-Unis dominent le classement de la tête et des épaules. "Il y a là quand même la menace de l'approche protectionniste qui rogne les ailes des acteurs étrangers", prévient Denis McCauley.

Nos partenaires