La Belgique a cette année déjà demandé 527 fois des données à Microsoft

30/09/13 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Datanews

Au cours des six premiers mois de cette année, les autorités belges se sont tournées 527 fois déjà vers Microsoft pour recevoir des informations sur des utilisateurs. Il s'agit là d'une hausse par rapport à l'année dernière.

La Belgique a cette année déjà demandé 527 fois des données à Microsoft

Au cours des six premiers mois de cette année, les autorités belges se sont tournées 527 fois déjà vers Microsoft pour recevoir des informations sur des utilisateurs. Il s'agit là d'une hausse par rapport à l'année dernière.

Voilà ce qu'on peut lire dans le Law Enforcement Requests Report de Microsoft. En tout, il s'agit de 500 requêtes relatives à 784 comptes ou personnes pour des services de Microsoft. Il convient d'y ajouter 27 requêtes relatives à 120 utilisateurs/comptes de Skype. Pour les services Microsoft généraux, il y a eu dans 81,2 pour cent des cas des données de compte transférées, et 81,5 pour cent chez Skype. Pour les autres requêtes, aucune donnée n'a été trouvée. Le contenu de la communication (mails, communications, etc.) n'a pas été transmis.

Une comparaison avec la premier semestre de l'année dernière n'est pas possible, mais par rapport à l'ensemble de l'année 2012, il apparaît qu'il y a plus de demandes cette année-ci. C'est ainsi que l'on dénombrait l'an dernier 727 requêtes à propos de 1.140 comptes plus 39 requêtes à propos de 165 comptes chez Skype.

Le rapport de Microsoft est une variante du rapport de transparence que Google publie depuis quelques années déjà. Les entreprises veulent ainsi communiquer clairement le nombre de requêtes reçues de la part d'autorités et le nombre de réponses favorables.

Sur le plan mondial, Microsoft a reçu 37.196 requêtes relatives à 66.539 comptes au cours du premier semestre de cette année. Sur l'ensemble de 2012, le nombre de requêtes était de 75.378 relatives à 137.424 comptes. La plupart (73 pour cent du total) des requêtes proviennent des Etats-Unis, de Turquie, d'Allemagne, de Grande-Bretagne et de France.

En tout, Microsoft a donné des informations dans 77 pour cent des cas. Dans 2,19 pour cent des demandes, du contenu a également été transféré. Cela ne représente que moins de 0,01 pour cent de l'ensemble des comptes d'utilisateurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires